Vallée de Joux (VD)

18 octobre 2018 18:45; Act: 18.10.2018 18:45 Print

Spectacle de désolation sur les rives de l’Orbe

par Xavier Fernandez - Cette année, au lieu de quitter le lac de Joux et remonter la rivière pour frayer, ces salmonidés sont morts avant de pouvoir se reproduire.

Sur ce sujet
Une faute?

Un groupe de pêcheurs est tombé mercredi sur un panorama à l'opposé de ce qu'il espérait. «A cette époque de l'année, on aime se balader le long de l'Orbe supérieur pour voir les truites qui vivent dans le lac de Joux remonter la rivière, afin de se rendre dans leur zone de frayère. Mais, cette fois, nous n'avons vu pratiquement que des cadavres. Le niveau de l'eau est tellement bas qu'une trentaine de truites se sont étouffées, à cause de la mousse qui s'est accumulée dans leurs ouïes», explique un membre de la Société des pêcheurs de la Vallée de Joux.

Uniquement des hypothèses

Alertée, la Direction générale de l'environnement du canton de Vaud a envoyé un garde-pêche sur place jeudi pour évaluer les dégâts. Si le constat est semblable, l'explication diffère légèrement pour Frédéric Hofmann, chef de la section chasse, pêche et surveillance: «Nous avons trouvé une douzaine de truites lacustres mortes. Une enquête a été ouverte pour en connaître la cause. Dans un premier temps, nous avons d'abord pensé à une éventuelle vague de pollution aiguë. Mais, pour l'heure, l'hypothèse la plus probable est liée à la faible dilution des rejets de la station d'épuration du Sentier, le débit de l'Orbe étant particulièrement bas. Une qualité de l'eau pas optimale pour les salmonidés, couplée à un faible débit, pourrait avoir provoqué une forme de stress chez les truites qui ont finalement succombé.»

Tant Frédéric Hofmann que le pêcheur relèvent également qu'il s'agissait de truites en âge de se reproduire, mais qui sont décédées avant d'avoir pu le faire. Ce qui inquiète particulièrement Joël Meylan, président du groupe pour la Protection des Eaux de la Haute-Vallée de l'Orbe: «La population des truites était déjà fragile et en constante diminution ces dernières années. Si cela continue, je ne sais pas ce que nous pourrons laisser aux générations futures. Je suis très inquiet quant à l'avenir de cette belle rivière.»

Pompage de l'eau du lac

D'ailleurs, en marge de la sécheresse, Joël Meylan dénonce notamment des décisions à caractère géopolitique qui expliqueraient que le niveau de l'eau soit aussi bas. «L'Orbe prend sa source dans le lac des Rousses, en France. Mais il souffre d'un important pompage pour alimenter en eau de boisson toute la région, qui connaît actuellement un important développement. Le problème, c'est que les rejets partent ensuite en direction du Rhône alors que le lac est situé dans le bassin versant du Rhin, ce qui crée un déséquilibre.»

Si, lorsqu'il pleut en abondance, les ressources en eau sont suffisantes, il en va tout autrement en période de sécheresse. «Cela fait maintenant onze ans que notre groupe existe et tente de faire réagir l'opinion publique. Mais nous ne sommes pas ou peu écoutés. Peut-être fallait-il un événement comme celui-ci pour que nos arguments soient enfin pris en considération», déplore Joël Meylan.

Des dizaines de truites décèdent dans l'Orbe

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Prévoyant le 18.10.2018 19:38 Report dénoncer ce commentaire

    Après les truites, les humains...

    Aujourd'hui les truites, demain les humains.... Continuez donc à gaspiller l'eau au motif qu'il y en a bien assez dans les lacs... La sécheresse de cette année n'est et de loin pas encore terminée, arrosez donc votre gazon, lavez-donc vos voitures, perron, terrasse et autre, gaspillez à tout va.... Je vois des ruisseaux qui n'étaient jamais à sec totalement asséchés, des laces qui atteignent des niveaux critiques jamais vu, mais l'humain s'en fout, il gaspille...

  • Alf Red le 18.10.2018 22:00 Report dénoncer ce commentaire

    Ne pas oublier

    Des pêcheurs relatent la catastrophe et pointent les vrais problèmes. Notez que rien à signaler des écolos & assoc. pro "vegan/bien être animal". Ils ne se promènent pas au bord des cours d'eaux ou est-ce qu'un poisson est moins chou qu'un chaton? Merci aux électeurs que vous êtes de ne pas l'oublier !

  • Riccardo le 18.10.2018 18:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et ?

    Tous ces articles ne servent absolument a rien la volonté politiquement nest pas portée sur la qualité de nos eaux et de la terre entière ! Largent est bien plus important...donc regardons simplement la terre détruite par nous la race la plus conne...

Les derniers commentaires

  • Frane le 19.10.2018 14:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gaspillage

    Je connais des gens qui font tourner une machine à laver pour 2 serviettes dedans...ou qui arrosent à outrance ou qui lavent leur voiture, -ou autre véhicule, agricole par ex - a tout bout de champ malgré la pénurie. Alors gaspillage connaissent pas.... lamentable

  • Paddy le 19.10.2018 13:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Larroseur arrosé

    Et pendant ce temps-là mon voisin arrose son gazon, de peur quil ne passe pas lhiver... Pitoyable petit bourgeois qui veut montrer que son herbe est plus verte que celle des autres !

  • Fishy le 19.10.2018 13:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pet dans l eau

    Mon Dieu, 30 poissons!

  • Bernard Gorgerat le 19.10.2018 07:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore.

    Une fois de plus on attribuera cela au agriculteurs ?

    • Phill le 19.10.2018 10:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Bernard Gorgerat

      Ta raison mais beaucoup de personnes ne savent pas que la planète bouge et depuis des années ont la détruit.

    • Peknopolluant le 19.10.2018 10:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Bernard Gorgerat

      Bien sûr !

    • Evidence le 19.10.2018 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Bernard Gorgerat

      Bien sûr, ce sont les premiers pollueurs de rivières.

  • Econlogic le 19.10.2018 06:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On tient un coupable

    Encore la faute au diesel...