Ollon (VD)

12 octobre 2018 08:09; Act: 12.10.2018 08:09 Print

Des dégâts naturels qui coûtent cher

par Pauline Rumpf - Après plusieurs événements climatiques cette année, la commune d'Ollon devra débourser près d'un million et demi pour des travaux et des remises en état.

storybild

En janvier, un important glissement de terrain avait coupé la route de Verschiez. De nombreux autres glissements, affaissements et dégâts causés par des tempêtes vont gréver le budget de la commune cette année. (Photo: lecteur reporter)

Sur ce sujet
Une faute?

Quelque 850'000 fr. pour dégager du bois arraché par le vent. Plus de 1 million de francs pour des travaux après de multiples glissements de terrain. Encore 150'000 fr. pour remettre en état des routes affaissées après de fortes intempéries. Les imprévus climatiques n'ont pas épargné la commune d'Ollon cette année, à tel point qu'un préavis d'investissement a dû être demandé au Conseil communal, qui votera vendredi à ce sujet.

Région exposée aux risques

«C'est assez aléatoire, explique Patrick Turrian, syndic. Quand Lothar avait frappé la Suisse en 1999, nous avions été moins touchés que les communes alentours. Cette année, c'est l'inverse.» Si Ollon était l'une des premières communes du canton à avoir établi une carte des risques naturels, affirme-t-il, elle est aussi une des plus exposées, comme le montrait une enquête du «Régional» en 2015. La Riviera et le Chablais cumulent en effet l'entier des risques répertoriés: inondation, lave torrentielle, glissement de terrain, chute de pierres, de blocs, effondrement, avalanche.

Au contraire de ses voisines qui comprennent un glacier, la commune d'Ollon n'a pas à se soucier de la fonte du permafrost, rappelle le syndic. Ce sont les pluies qui peuvent représenter un danger, et celles-ci devraient devenir plus intenses avec le dérèglement climatique, mettent en garde les climatologues.

Un investissement pour l'avenir

Si ces dépenses sont importantes et imprévues, elles ne sont pas trop lourdes par rapport au budget total d'Ollon, une des plus grandes communes du canton. Celui-ci s'élève à près de 50 millions de francs. Cet investissement devrait être amorti en une dizaine d'années, et la nécessité d'un tel préavis n'intervient pas beaucoup plus fréquemment.

De plus, les travaux de grande ampleur qui nécessitent ces dépenses sont un investissement pour l'avenir, puisque ces lieux auront pu être sécurisés en vue de nouveaux événements. «Nous surveillons actuellement déjà plusieurs endroits où nous savons qu'un glissement serait possible, poursuit Patrick Turrian. En pompant l'eau contenue dans le sol, on parvient à stabiliser le terrain, et ainsi garder le contrôle sur le glissement.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cricri69 le 12.10.2018 08:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    comment alléger la note

    pourquoi pas rendre utile les gens sans emploi (réfugiés - RI) pour donner un coup de main ?

  • FrançoisS le 12.10.2018 08:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c est pas fini..

    continuons à déboiser, bétonner et polluer...

  • Rocher Cailloux le 12.10.2018 09:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dame nature reprend ses droits

    Ben oui, vite voté une loi contre dame nature pour lui fixer une interdiction de dégâts naturel et si cela suffit pas fixer une amende... pff, n'importe quoi

Les derniers commentaires

  • Joël le 12.10.2018 11:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    solution

    850000 pour dégager du bois !!! Et si il demandait au cas soc ou au chômeur ça reviendrait moins cher non ?

  • cresus le 12.10.2018 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    BCVs

    c'est ça quand on épargne pas....

  • bon weekend le 12.10.2018 10:18 Report dénoncer ce commentaire

    goulet d'étranglement

    20 minutes. Est-ce possible d'informer les ouvriers et le peuple qui passent des heures dans les bouchons du tunnel et vue des alpes à la CHAUX DE FONDS de l'incompétence des politiques du cantons de NEUCHATEL. Une situation telle est inadmissible !!! il y avait même les medias Français ce matin avec des caméras tellement c'est risible !! on a besoin d'aide au secours!!

    • Jo le 12.10.2018 12:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @bon weekend

      Je vois pas trop la relation entre votre commentaire et l'article!? Un mail à 20 minutes aurait été plus judicieux sans vouloir me mêler de vos histoires...

  • Jean Marc le 12.10.2018 10:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non mais sérieux

    Avec largent des assurances, des impôts des dirigeants africains, ils nont bien assez pour réparer les dégâts.

  • bougalou le 12.10.2018 10:00 Report dénoncer ce commentaire

    économie grâce aux chômeurs

    employer des chômeurs pour déblayer.