Montreux (VD)

16 décembre 2019 22:13; Act: 17.12.2019 13:05 Print

Fous de kayak, ils dévalent la rivière en pleine ville

par Lauren von Beust - Deux sportifs à la recherche du grand frisson ont affronté en canoë des chutes allant jusqu’à 4 mètres de haut.

Le duo de kayakistes a parcouru environ 1 kilomètre pendant sa course montreusienne. Vidéo DR
Sur ce sujet
Une faute?

«On est passés sous le Marché de Noël, les gens nous regardaient, c’était super fun!» relate José*, la vingtaine, encore dans l’euphorie. Lui et son coéquipier ont dévalé dimanche la Baye de Montreux, rivière qui traverse la ville avant de se jeter dans le lac Léman. Le duo, qui pratique le kayak depuis dix ans, estime avoir parcouru environ 1kilomètre lors de ce challenge, faisant face à plusieurs chutes d’eau: «La plus haute mesurait environ 4mètres», évalue José, de mémoire.

Des précautions à prendre

Ces aventuriers, membres du Canoë Club de Fribourg, sillonnent régulièrement les rivières suisses. Expérimentés, ils sont venus en repérage avant de se lancer sur la Baye de Montreux. Car le parcours n’est pas à la portée de tous. «Avant toute escapade nautique, on doit effectuer des reconnaissances. On parcourt ainsi la rivière à pied afin d’évaluer la vitesse du courant. Dépendant de la météo, le niveau de l’eau peut varier très facilement», explique Sylvain Cochand, responsable montreusien de Nautic Loisirs.

Ce dernier n’était pas au courant de l’épisode dominical, mais ne le voit pas forcément d’un mauvais œil. «Si l’on peut éviter de faire des dizaines, voire des centaines de kilomètres pour pratiquer notre sport, c’est un très bon point. Et puis, il y a un côté «défi local» intéressant à relever», confie-t-il. Les deux adeptes de kayak prévoient de réitérer l’expérience: «On reviendra quand il y aura encore plus d’eau!» promet José.

*Prénom d’emprunt