Morges (VD)

05 avril 2019 11:49; Act: 07.04.2019 13:11 Print

Des locataires escroqués à coups de baux falsifiés

Un avocat et un collaborateur de la régie Bernard Nicod se sont entendus pour hausser massivement des loyers de manière injustifiée.

storybild

Le Ministère public genevois juge deux hommes qui se sont entendus pour arnaquer des locataires. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

En tout, le préjudice s'élèverait à plus de 200'000 francs. Un avocat qui s'occupait de la gestion d'un immeuble à Morges s'est entendu avec un collaborateur de la régie Bernard Nicod pour escroquer des locataires. Les deux hommes produisaient de fausses informations pour faire croire aux nouveaux arrivants que les anciens locataires payaient des loyers très élevés, afin d'hausser massivement les montants encaissés. Par exemple, ils ont fait passer un loyer de 1120 francs pour un loyer de 2080 francs.

Les deux hommes sont ainsi jugés par le Ministère public genevois pour faux dans les titres, selon l'acte d'accusation que la RTS a pu consulter. La triche présumée aurait eu lieu entre 2009 et 2017. En tout, il y aurait dix locataires lésés. Neuf résidaient ou résident à Morges et le dixième à Lausanne, explique . L'exemple le plus extrême serait celui d'un locataire qui a payé 66'000 francs de trop en huit ans.

(xfz)