Vaud

20 juin 2011 13:57; Act: 20.06.2011 17:08 Print

Des requérants d'asile payés 3fr.75/heure

La Ville de Lausanne va engager douze requérants d'asile pour une «action d'utilité publique». En échange de 40 heures de nettoyage d'un skatepark, chacun touchera 150 francs.

storybild

La Ville de Lausanne propose à 12 requérants d'asile de s'occuper pendant 5 jours en nettoyant un skatepark. En prime, une indemnité de 150 francs. (key/dr)

Une faute?

L'Etablissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM) et l'association «La Fièvre» qui gère le skatepark à l'avenue de Sévelin 36 ont signé une convention pour un projet ponctuel de nettoyage.

«Durant cinq jours, les migrants effectueront un nettoyage complet des lieux, comprenant notamment le balayage intérieur et extérieur, l'utilisation d’une machine à haute pression pour enlever les résidus de poussière et de caoutchouc, l'entretien des vitres, le ramassage et le tri des déchets», explique l'EVAM dans un communiqué.

Une indemnité de 30 francs par jour

Pour ces 40 heures d'activité, les douze migrants toucheront une indemnité de 150 francs versée par l'association «La Fièvre», financée par la Ville de Lausanne. Cela représente un salaire de 30 francs par jour et de 3fr.75 de l'heure.

«Les travaux d'utilité publique de ce type entendent favoriser les contacts entre les requérants d'asile et la population locale, lutter contre les effets négatifs du désoeuvrement et améliorer l'image des requérants d'asile auprès de la population», précise l'EVAM.

Un programme d'occupation

Le skatepark, essentiellement fréquenté par les jeunes de Lausanne, sera entièrement nettoyé sous la supervision du programme d'occupation en techniques d’entretien de l'EVAM. Les douze participants ont été recrutés par la Cellule d'orientation de l'EVAM. Celle-ci s'est focalisée sur les jeunes migrants actuellement sans solution suivis par le Groupe Emploi de l'établissement, et sur des personnes fragilisées, notamment à l'aide d'urgence ou sans projet. Cette équipe sera encadrée par six participants du programme d'occupation en techniques d’entretien de l'EVAM et son responsable.

(Comm)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • johnbull le 20.06.2011 14:52 Report dénoncer ce commentaire

    Tout mélanger ...

    Abus, non mais alors que lon sait de quel coté sont les abus ! Dans d'autre pays, les travaux d'utilité publique ne sont pas rémunérer. Ils n'ont pas de statut de travailleur qui serait en concurrence avec les Suisses, alors quils sont entretenu par lEtat. Il ne faut pas pousser et tout mélanger ...

  • yann le 20.06.2011 17:37 Report dénoncer ce commentaire

    mouais

    bon c est pas beaucoup. mais en meme temps les refugiers recevant la plus part du temps du pognon en echange de rien ca fait une balance. moi ce qui me choque plus c est certains commentaire. maintenant on prend un chomeur ou un gars qui est a l assitance depuis 5 ans ou plus (il faut le vouloir pour pas trouver un taff en 5 ans et etre un gros parasite) on il file le meme salaire a l heure et la tout le monde hurle. mais la comme c est des refugiers c est ok. y a juste ca qui me choque. sinon on peu aussi considere ca comme un service rendu a la communauter avec une petite recompense a la fin

  • maurice dupond le 20.06.2011 21:42 Report dénoncer ce commentaire

    Mauvais choix de la commune

    Et après on se demande pourqou il y a au temps de dealer dans la rue..

Les derniers commentaires

  • Pat Pat le 22.06.2011 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    Fr. 3.75 de trop

    Sommes-nous censés être choqués par ce titre provocateur?eh ben non!ces gens sont nourris,logés,blanchis aux frais de la princesse(les contribuables),alors pour moi ces Fr. 3.75/heure sont même de trop. De plus une équipe de 6 pour les encadrés:beaucoup d'argent dépensé! Quand au travail et encadrement, je préférerais qu'on s'occupe d'abord de nos chômeurs.Pour moi,un statut de réfugié doit être temporaire,c'est à dire que dès que ça va mieux chez eux ils doivent rentrer(exemple : le Kosovo. 200'000 personnes accueillie, 100'000 naturalisées et presque aucune renvoyées..ce qui n'est pas normal

    • yenamarre le 22.06.2011 21:57 Report dénoncer ce commentaire

      Kosovo et les autres

      Tout à fait d'accord avec vous, quand le pays va mieux ils doivent rentrer chez eux, pourquoi restent-ils ici ? la plupart ne s'intègrent pas. Quand on leur dit : ici on fait comme ça, on se fait traiter de raciste, soi-disant qu'on respecte pas leurs traditions. Mais ils ne sont pas là pour nous imposer leurs traditions, c'est à eux de respecter les nôtres, et de les pratiquer, hors, depuis 20 ans les étrangers requérants s'imposent et nous impose leur mode de vie et tout le reste....

  • Killiane le 21.06.2011 12:39 Report dénoncer ce commentaire

    Que c'est triste......

    Les apprentis suisses sont donc aussi des esclaves ?? Non, parce qu'en apprentissage de décorateur d'intérieur je gagnais 280.- brut par mois ma première année d'apprentissage ensuite 350.- etc.... ??? Allez c'est bon les pleureuses ! C'est un métier physique aussi et personne ne m'a jamais plaint.

  • Chnouki le 21.06.2011 08:04 Report dénoncer ce commentaire

    Problème de calcul, non ?

    Suis pas très douée en math, mais si 12 personnes font 40 heures, ça fait un peu plus de 3 heures pour chacun. Donc ils sont payés plus de CHF 45/h !!

    • David Vincent le 21.06.2011 09:59 Report dénoncer ce commentaire

      Bien vu !

      Bravo !!!

    • fut fut le 21.06.2011 15:24 Report dénoncer ce commentaire

      Problème de calcul, OUI?

      Problème de lecture !!! Il est dit : Durant cinq jours, les migrants effectueront un nettoyage ..... Ben voyons, réfléchissez et refaites votre calcul : ils travaillent selon vous à raison d'une demie-heure par jour ???? Ils parlent de 40 heures par personne . !!!!! en 5 jours .....

    • blaise le 21.06.2011 17:43 Report dénoncer ce commentaire

      Pas de problème

      pas fut fut. Ils bosseront ensemble 40 heures. C'est pas comme s'ils bossaient seuls 40 heures.

    • David Vincent le 21.06.2011 21:18 Report dénoncer ce commentaire

      40 heures

      oui mais à quel rythme ?

  • Charle-édouard le 21.06.2011 06:25 Report dénoncer ce commentaire

    Et on dit...

    Le racisme c'est comme les requérants, ca ne devrait pas éxister!

  • paulux le 21.06.2011 02:01 Report dénoncer ce commentaire

    Traite des êtres humains moderne

    Les esclaves, on les logeait et nourrissait, voire on les soignait également pour qu'ils puissent travailler...