Filets de perches «suisses»

08 juin 2011 12:30; Act: 08.06.2011 13:38 Print

Des restos vaudois mauvais élèves

par Frédéric Nejad - L'émission de la RTS «A Bon Entendeur» (ABE) a pointé du doigt mardi soir six restaurants vaudois qui proposent des filets de perches de lacs suisses alors que des tests démentent la provenance.

Une faute?

Une envie de délicieux filets de perche à déguster sur une terrasse avec l'arrivée de la belle saison? De nombreux restaurants proposent de tels mets recherchés. Mais la provenance du poisson indiquée à la clientèle correspond-elle à la réalité, et donc au prix demandé?

Il est notoire que les filets de perche «du lac Léman» sont rares à garnir les assiettes des restos. A en croire les chiffres livrés par l'émission ABE, neuf fois sur dix, ces filets proviennent de l'étranger.

Plus surprenant sont les résultats de tests en laboratoire commandés par l'émission. En effet, on peut désormais remonter la traçabilité du poisson, et donc sa provenance, grâce à ses entrailles.

Parmi les établissements romands contrôlés pour la provenance des filets de perche pourtant certifiés «suisses»(du lac de Constance ou du lac Léman) sur leurs cartes, six d'entre eux ont décroché un bonnet d'âne. Tous vaudois!

A savoir, Le Léman à Nyon, Le Casino à Rolle, La Pêcherie à Allaman, Le Léman à Morges, Le Raisin à Saint-Saphorin et le Ranch à Yverdon.

Invité à réagir sur le plateau d'ABE, Frédéric Haenni n'a pas caché sa surprise. Président de GastroVaud, il a toutefois préféré recommander aux restaurateurs de désormais «exiger des fournisseurs l'exacte provenance» des filets de perche livrés.