Vaud

13 août 2019 19:53; Act: 14.08.2019 11:19 Print

Des wagons du train Morges-Bière en Guinée

par Gilles Martin - Trois voitures de la compagnie MBC sont parties mardi de Bière. Avec une 4e de la ligne Yverdon-Sainte-Croix, elles embarqueront à Anvers, direction Conakry.

Voir le diaporama en grand »
Mardi 13 août 2019, un transfert plutôt impressionnant a été préparé aux ateliers de Bière (VD) des Transports de la région Morges Bière Cossonay (MBC). Les opérations ont débuté dans la matinée. Deux grues ont été nécessaires pour soulever chacun des trois wagons voyageurs, en partance pour la Guinée. L'arrimage minutieux et robuste de ce chargement spécial sur les camions qui devaient les emmener par la route jusqu'au port belge d'Anvers. L'image plutôt insolite de l'adresse de destination, apposée dans une enveloppe au logo de la société de transport contre le wagon, comme s'il s'agissait d'un simple colis... L'intérieur des voitures des MBC. Celles-ci datent des années 1960. Elle n'étaient plus utilisées depuis quatre ans mais avaient été entièrement refaites au début de la décennie. Selon Yannick Fournier, responsable du service technique de l'unité matériel roulant du MBC, le départ de ces wagons est une opération «win-win». En effet, ces wagons ne sont pas adaptés pour l'accueil des personnes handicapées et ne répondent plus aux strictes normes suisses. Ils prennent de la place dans les dépôts et n'ont plus qu'une utilité limitée. Vendus à la Société nationale des chemins de fers guinéens à un prix d'ami, ce matériel en bon état pourra de nouveau servir pleinement. Le convoi exceptionnel parti de Bière avec trois wagons MBC doit rejoindre à Bâle un autre convoi... Ces convois rallieront ensuite le port belge d'Anvers, où les wagons seront envoyés par bateau en Guinée. Ils devraient arriver à Conakry 14 jours plus tard, soit le 9 septembre 2019. ... qui est parti de Baulmes. Un camion de pièces détachées de rechange a aussi pris la route.

Une faute?

Trois wagons voyageurs des MBC (Transports de la région Morges Bière Cossonay) ont pris mardi matin la route de la Guinée. Ils ont été chargés sur des camions aux ateliers de la compagnie à Bière (VD). Avec un 4e véhicule de la ligne Travys Yverdon-Sainte-Croix, parti quant à lui de Baulmes (VD), ils vont rejoindre Bâle, puis le port belge d'Anvers. De là, ils rejoindront Conakry, après un périple de 14 jours en bateau. L'arrivée est prévue le 9 septembre.

«Ces voitures ont pourtant été entièrement restaurées il y a quelques années», s'étonne un lecteur. «Elles datent des années 1960 et ne roulaient plus depuis 2015, sauf pour des convois de formation. Elles sont en bon état et ont été refaites au début de la décennie», confirme Yannick Fournier, responsable du service technique de l'unité matériel roulant du MBC. Toutefois, ces wagons ne sont plus adaptés aux handicapés selon la législation actuelle en Suisse et ils occupaient de la place dans les dépôts de la compagnie.

C'est une opération «win-win», selon Yannick Fournier: «Nous vendons ce matériel à un prix d'ami à nos collègues africains. Cela rend l'opération neutre pour les MBC par rapport aux heures et aux manœuvres. Le transport coûtera beaucoup plus cher aux acheteurs que l'achat-même des véhicules».

La Société nationale des chemins de fer guinéens (SNCFG) entend ouvrir un service voyageur sur la ligne minière Conakry-Dubréka, propriété du groupe Rusal et actuellement réservée au fret, précise Thomas Kautzor, consultant auprès de la SNCFG, présent ce mardi à Bière.

Pour parcourir ces 40 km, six rames d'une autre compagnie suisse, le Zentralbahn, sont également arrivées sur place il y a quelques mois. Mais c'était insuffisant pour assurer un service régulier. Cette ligne n'est pas électrifiée et un wagon-génératrice devra être intégré aux convois afin de garantir le fonctionnement des équipements électriques.