Chablais vaudois

06 novembre 2008 22:34; Act: 06.11.2008 22:35 Print

Descente de police: 25 dealers arrêtés

par Frédéric Nejad - Deux opérations pour démanteler un réseau africain de trafiquants de drogue ont eu lieu à Bex.

Une faute?

L’intervention policière a mobilisé des inspecteurs de la brigade des stupéfiants, du détachement d’action rapide et dissuasion ainsi que des hommes de la gendarmerie et de la police municipale.

La première opération a eu lieu la semaine passée dans trois appartements à Bex, où des requérants d’asile et des déboutés frappés d’une non-entrée en matière (NEM) ont été interpellés. Tous d’Afrique de l’Ouest, ils sont suspectés de trafic de drogue. 400 g de cocaïne et 40 000 fr. ont été saisis. Les enquêteurs ont alors repéré d’autres dealers africains qui opéraient depuis le centre de requérants.

C’est pourquoi mercredi, dès 7 h du matin, policiers et gendarmes ont investi cinq chambres du centre, où huit individus ont été arrêtés, âgés de 20 à 40 ans. 15 000 fr., 25 boulettes de cocaïne et de la marijuana ont été découverts. Douze trafiquants en tout sont détenus en préventive pour l’enquête.

Le porte-parole de la gendarmerie a relevé l’excellente collaboration avec le personnel de l’EVAM, chargé de la gestion et du contrôle du centre de requérants. Quant aux NEM, ils risquent de rester en Suisse une fois leur peine de prison effectuée. «Si leurs pays d’origine refusent de les réadmettre, comment voulez-vous qu’on les expulse? s’exclame Henri Rothen, du Service de la population. C’est un problème politique entre Berne et les pays étrangers.»