Jumelles disparues

08 février 2011 12:13; Act: 10.02.2011 11:59 Print

Deux enveloppes supplémentaires trouvées

Deux nouvelles enveloppes contenant de l’argent envoyé par Matthias S. à sa femme ont été retrouvées en Italie.

L'oncle des fillettes disparues, Valerio Lucidi, s'est exprimé face à la presse.
Sur ce sujet
Une faute?

La mère des jumelles disparues a reçu huit enveloppes expédiées par Matthias, le papa d'Alessia et Livia. Elles contenaient une bonne partie de l'argent (4400 euros en cash et en billets de 50 euros) qu'il avait retiré à Marseille, a indiqué son frère Valerio Lucidi. D'autres enveloppes avec de l'argent ont aussi été retrouvées par hasard près de la gare italienne de Cerignola, où Matthias S. s'est donné la mort la semaine dernière. Elles avaient été postées dans une boîte non desservie, révèle le «Corriere del Mezzogiorno». Et contenaient 950 et 550 euros.

L'oncle d'Alessia et Livia s'est exprimé, mardi vers 14h à St-Sulpice (VD), lors d'une conférence de presse devant une trentaine de journalistes internationaux. Les lettres en possession de la police cantonale vaudoise ont été expédiées d'Italie, de Cerignola, la ville où l'homme s'est jeté sous un train jeudi 3 février. «C'était son écriture sur les enveloppes», a précisé Valerio Lucidi. Ces lettres auraient été postées le jour-même de son suicide.

Qui l'a vu en Suisse dimanche 30 janvier?

«Il n'y a aucune explications qui accompagnent l'argent reçu. Cela nous inquiète car l'hypothèse qu'il aurait payé quelqu'un pour garder les enfants ne tient plus», a-t-il ajouté. Les recherches se tournent maintenant en direction de la Suisse et du sud de la France, a-t-il souligné en lançant un vibrant appel à la population.

«Il est fondamental qu'il y ait des témoignages pour savoir si des gens l'ont vu seul ou accompagné des enfants le dimanche 30 janvier. On sait, grâce à un texto, qu'il était au centre-ville de Morges à 15h50 et qu’il a passé la frontière genevoise à 18h04», relève le chirugien qui exerce en Belgique. Il précise que Matthias n'était pas en possession des pièces d'identités des petites ce qui ne simplifiait pas le passage d'une frontière.

Seul à bord du ferry?

«C'est fondamental que la population ici en Suisse et au sud de la France soit sensibilisée au fait de nous communiquer si quelqu’un a vu ou cru voir Matthias, insiste-t-il. Matthias est un grand gars blond, fort, musclé et qui louchait avec des lunettes. Il conduisait un break A6 noir. Sur sa route, il a dû faire le plein d’essence et a dû passer par des péages qu’il a réglés en liquide et pas avec sa carte bancaire. Il a certainement dû être vu a un péage et s'il était accompagné ou pas, cela change tout!», poursuit Valerio Lucidi.

Répondant à un journaliste, il aussi expliqué que la police française avait indiqué à la famille que Matthias avait été vu seul sur le ferry, «tout du moins au moment où il a retiré les clés de sa cabine» lors de la traversée Marseille-Propriano (Corse).

«Notre espoir diminue de minute en minute»

Comment vit la famille cette situation? «Pour la famille, c'est très difficile, surtout depuis la nouvelle de ce matin. On garde espoir mais vraiment l'espoir devient très, très mince. Ma sœur a pris très mal la réception de l'argent que Matthias avait retiré. On est tous très inquiet. On craint le pire mais tant qu'il n’y a pas de preuve, on garde espoir, Cela même s'il mince», a poursuivi l'oncle de Livia et Alessia.

«Chaque minute qui passe nous effraye et nous craignons que quelque chose de grave soit arrivé même si nous n'en avons pas la preuve. J'espère quôn va les retrouver aussi vite que possible mais notre espoir diminue de minute en minute», a-t-il encore confié à un journaliste canadien.

La police a-t-elle trop attendu?

Valerio Lucidi a encore démenti que la mère ait reçu de SMS menaçant envoyé par le père des fillettes. Cette information était une invention de la presse, estime-t-il. En revanche, trois textos ont été échangés sur la garde des enfants le dimanche 30 janvier.

Une question reste sur toutes les lèvres. L'alarme générale (une alerte enlèvement) a-t-elle été donnée trop tardivement par la police lorsque l'on sait que le testament du père a été découvert le samedi précédant l'alerte?

«Je ne pense pas qu'il s'agisse d'une erreur. Je suppose que ce ne sont pas les seuls enfants qui disparaissent avec leur père. Cela doit être relativement fréquent. L'urgence qui est la nôtre a manifestement été vue - à juste titre - d'une autre manière par la police», a déclaré Valerio Lucidi concluant: «Pour nous, tout nous semble long!»

Le père n'a «jamais été violent»

Questionné sur ce point par l'ATS, Jean-Christophe Sauterel a déclaré que la police n'était «pas particulièrement inquiète pour l'intégrité des filles». Le testament retrouvé dimanche soir est «quelque chose de tout à fait classique dans la manière dont il est rédigé» et pas de nature à alerter la police qui doit faire face à de très nombreux cas de ce genre régulièrement.

Le père n'a «jamais été violent» et «il n'y avait aucune raison de penser qu'il y avait un risque pour la vie des filles», selon Jean-Christophe Sauterel. Interrogé sur le profil psychologique du père, le porte-parole a indiqué que c'était quelqu'un «d'extrêmement introverti, avec peu de vie sociale, ce qui n'aide pas» pour les recherches.

(gco/atk/fab/cbx)

Les commentaires les plus populaires

  • Jack le 09.02.2011 09:13 Report dénoncer ce commentaire

    Espoir

    C'est une histoire terrible, je peux essayer de comprendre votre souffrance, in-vi-vable! On se plaint, on critique beaucoup de choses, mais pour des parents, quand on est confronté à cette situation, tout devient abstrait, l'essence de notre vie est concentrée en nos enfants.Pureté, scincèrité et naïveté, un enfant nous redonne toutes nos valeurs perdues.Toutes nos pensées sont avec vous et il reste encore de l'espoir!

  • Arulena le 09.02.2011 10:02 Report dénoncer ce commentaire

    Papiers d'identité ?

    On passe très facilement la frontière sans les papiers des enfants, depuis toujours. Jamais on ne m'a demandé les papiers, ni avec mes enfants ni avec mes petits enfants alors que je passe très souvent la frontière à plusieurs postes différents du canton.

  • Martine le 18.02.2011 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    On est devenu comme ça insensible??

    Cela fait depuis le 15 février qu'on n'a plus une nouvelle sur le TJ tsr. Sur les télé françaises et italiennes on ouvre les tj avec toujours des nouveaux éléments. En direct sur la rai mercredi 16 on apprenait la disparition d'une fille à Fribourg. Dès que les photos ont été diffusées, 2 témoignages affirment l'avoir vue avec Matthias le 25 janvier. La Police suisse dit impossible car elle travaillait jusqu'à fin janvier. Je trouve aberrant que ça soit un journaliste qui va sur son lieu de travail et découvrir qu'elle ne travaillait plus depuis le 17 décembre? Un peu plus de sérieux svp.

Les derniers commentaires

  • edwige guillotin le 03.08.2012 15:35 Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi?

    a la date d aujourd hui a t on la certitude a 100% que c est bien matthias schepp qui est décédé sous ce train, j avais lu que irina lucidi avait redemandé une contre expertise adn avait elle un doute?et pourquoi la famille schepp n a pas accepté la depouille de leur enfant et frere ni dans l eglise ni dans le caveau de famille alors ou est t il ?

  • Jojami (blog Alessia et Livia où sont-el le 02.08.2012 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    Propos diffamatoires envers Graziella

    Graziella , bonjour. je viens de lire des propos honteux vous concernant sur :

    • EDWIGE GUILLOTIN le 03.08.2012 12:27 Report dénoncer ce commentaire

      propos diffamatoires?????

      jojami, vous etes mal plaçée pour parler de diffamatoire regardez bien dans le dictionnaire la definition de ce mot, et regardez ce que vous mettez dans votre blog!

  • Martine le 18.02.2011 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    On est devenu comme ça insensible??

    Cela fait depuis le 15 février qu'on n'a plus une nouvelle sur le TJ tsr. Sur les télé françaises et italiennes on ouvre les tj avec toujours des nouveaux éléments. En direct sur la rai mercredi 16 on apprenait la disparition d'une fille à Fribourg. Dès que les photos ont été diffusées, 2 témoignages affirment l'avoir vue avec Matthias le 25 janvier. La Police suisse dit impossible car elle travaillait jusqu'à fin janvier. Je trouve aberrant que ça soit un journaliste qui va sur son lieu de travail et découvrir qu'elle ne travaillait plus depuis le 17 décembre? Un peu plus de sérieux svp.

  • Graziella le 18.02.2011 11:40 Report dénoncer ce commentaire

    Sérieux problème en Suisse

    Je suis déconcerté de l'apparition de la mère à la télé. En direct mercredi 16 pendant plus d'une heure voir l'indifférence envers tost les sujets concernant les fillettes. Des sourires, des clin d'oeil et des propos assez légers. Elle explique à la télé qu'elle était assez généreuse avec Matthias pour la garde des enfants. Il les avait le mercredi, un wek sur deux, 3 semaines à Noël etc.. En sachant qu'il y avait une nounou je me demande le rapport mère-filles dans ce ménage. Pour moi dur à dire, mais c'est un amour d'affection et non pas maternelle, le même amour pour les animaux domestiques.

  • jt le 12.02.2011 13:08 Report dénoncer ce commentaire

    injustice

    on sait tous ce qui arrivent aux hommes et pères lors de séparation....