Détenu en fuite

30 juin 2011 13:31; Act: 30.06.2011 13:54 Print

Deux nouvelles photos de Jean-Louis B.

Les polices vaudoise et neuchâteloise ont transmis deux nouvelles photos du détenu en fuite depuis lundi et ont donné de nouvelles indications sur lui.

Voir le diaporama en grand »
Après la cavale de Jean-Louis B, actuellement détenu à Thorberg (BE), dans le jura vaudois le canton de Berne a décidé de suspendre les sorties pour les détenus jugés dangereux. Jean-Louis B. a été interpellé aux Rasses, près de Saint-Croix (VD), le 1er juillet 2011, après quatre jours de cavale. Le patron du restaurant des Planets, aux Rasses (VD), explique que l'homme s'est livré. Les journalistes étaient nombreux sur le site. «Il était assis ici», nous raconte le patron du restaurant Les Planets aux Rasses. Le restaurant Les Planets aux Rasses (VD) a vu débarquer le fugitif, vendredi, vers 10h30. Vingt-cinq patrouilles de la police et de la gendarmerie avaient été engagées ce même 1er juillet 2011, à Ecublens (VD). Une personne ressemblant au fugitif y avait été signalée vers 5h du matin. Une soixantaine d'hommes se trouvaient sur le terrain, ce vendredi matin. La ferme d'Ecublens a été fouillée, sans succès. Le porte-parole de la police vaudoise, Jean-Christophe Sauterel, à Ecublens (VD). Le 30 juin, les polices cantonales neuchâteloise et vaudoise diffusent deux nouvelles photographies du détenu qui a pris la fuite le lundi 27 juin dernier dans la région de Provence. Le sexagénaire purge une peine pour assassinat, viol et tentative de viol. Le dangereux détenu qui a faussé compagnie lundi à ses agents avait été interviewé dans une émission de la TSR, en décembre 1999. Un contrôle routier de police après la fuite d'un dangereux détenu à Provence (VD), le 27 juin 2011. La police quadrillait mardi le terrain entre Neuchâtel et Vaud. La police montrait le visage du détenu à la population.

Sur ce sujet
Une faute?

Les polices neuchâteloise et vaudoise ont décidé de publier deux nouveaux clichés de Jean-Louis B. Elles donnent également un descriptif plus précis du détenu.

Le fuyard, un Suisse de 64 ans, correspond au signalement détaillé suivant. Il est de corpulence normale, mesure 180 cm, parait plus jeune que son âge, porte des lunettes médicales rondes et a le crâne rasé. Au moment de sa fuite, il était vêtu d'une chemise bleu clair à carreaux avec des manches courtes, ainsi que d'un jeans bleu clair délavé et des baskets «Adidas» grises avec bandes jaunes. De langue maternelle française, il parle le suisse-allemand. L'homme porte un grand tatouage sur l'avant-bras gauche, représentant une femme nue.

Cet individu peut se montrer violent. La police rappelle que les citoyens ne doivent en aucun cas intervenir. Toutes informations le concernant sont à transmettre à la police via le numéro d'urgences 117 ou au poste de police le plus proche.

Les recherches se poursuivent

Lls sont toujours à la recherche du détenu évadé depuis le 27 juin de la prison de Gorgier (NE) lors d'une sortie dans les environs de Provence (VD). La présence policière dans la région située entre Grandson et St Aubin a été renforcée et les patrouilles interviennent rapidement afin d'effectuer une levée du doute lors de chaque cas signalé à la police.

(comm/cbx)