Gland (VD)

07 mai 2012 07:43; Act: 07.05.2012 11:47 Print

Dévalisé, il goûte à l’hospitalité helvétique

par Joël Espi - Un touriste américain dans le pétrin a été recueilli par une famille de Gland, après une incroyable coïncidence.

storybild

Jason (au centre), venu du Colorado, au milieu des Chappuis. (Photo: dr)

Une faute?

«C’est rassurant de voir qu’il reste des gens bien dans ce monde!» Jason, un Américain de 34 ans, a eu la chance de tomber sur la famille Chappuis. Celle-ci l’a recueilli vendredi soir, après qu’il s’est retrouvé seul à Gland, son sac volé. Son salut, il le doit à Christopher Chappuis, 18 ans.

Une heure avant la rencontre, le jeune homme et sa co­pine assistent à un premier vol dans un train. Christopher poursuit le voleur, qui s’est débarrassé de son butin. Une fois à quai, le couple accompagne la victime pour déposer une plainte. C’est alors qu’un homme s’approche du petit groupe en train de livrer sa déposition. «Les policiers étaient méfiants. Mais on s’est vite rendu compte­ qu’il était perdu», raconte Christopher. L’homme, c’est Jason. Il vient de se faire voler son bagage dans le train suivant et est descendu à Gland pour tenter d’intercepter les voleurs. Dans ce sac, il y a son téléphone, son argent, son passeport et tous ses habits. «Je ne garde jamais rien dans mes poches», explique ce comptable de profession. Il est alors 21 h 30, l’ambassade des Etats-Unis est fermée jusqu’au lundi. Jason n’a pas de quoi reprendre le train ni même appeler sa famille à l’aide...

Touché par cette histoire, Christopher accueille le voyageur dans la maison de ses parents. «J’ai découvert l’hospitalité suisse», se réjouit le natif du Colorado. Jason a même goûté à la «Swiss Fondue» et se souviendra longtemps de son premier voyage en Europe.