Hold-up à Lausanne

02 mars 2011 20:36; Act: 03.03.2011 12:26 Print

Employés choqués par le braquage

Une bijouterie de la place Saint-François à Lausanne a été attaquée par deux hommes armés mercredi en fin de journée. Les malfrats ont réussi à prendre la fuite avec plusieurs montres de luxe.

storybild

Une bijouterie de la place Saint-François a été le théâtre d'un hold-up.

Une faute?

«Le butin atteint un nombre à six chiffres», a estimé jeudi Béatrice Howald, porte-parole de Swatch Group, propriétaire de la bijouterie.

L'agent qui assurait la sécurité a laissé entrer un première personne vers 17h45. Une seconde personne s'est glissée dans le magasin avant que la porte ne se referme, raconte la porte-parole. Sous la menace d'armes de poing, la gérante a ouvert la vitrine.

Une employée présente dans l'arrière-boutique a remarqué que la situation était anormale en regardant l'écran de la caméra de surveillance. Elle a immédiatement déclenché l'alarme silencieuse.

Les voleurs ont dérobé plusieurs montres Bréguet. Se doutant de l'arrivée imminente de la police, ils se sont enfuis avant de pouvoir emporter des Omega et des Blancpain.

Voleurs en fuite

Malgré le déploiement d'un important dispositif policier, les deux malfrats courent toujours. La police de Lausanne a lancé un appel à témoin.

La gérante, l'agent de sécurité et la vendeuse sont fortement choqués. Ils ont reçu un soutien psychologique. «Nous faisons tout ce qui est possible pour les aider à gérer cette situation exceptionnelle», a expliqué Mme Howard.

La bijouterie de Saint-François devait rouvrir jeudi dans la journée. Il s'agit d'une des six boutiques «Tourbillon» de Suisse. Cette chaîne appartenant à Swatch Group vend des montres de luxe et de prestige, des bijoux et des montres Swatch

(20 minutes)