Alerte à l'arnaque

03 février 2011 10:17; Act: 03.02.2011 15:40 Print

Escroquerie à l'encart publicitaire

Une recrudescence d'escroqueries via des encarts publicitaires a été constatée dans le canton de Vaud. Une victime a perdu plus de 100'000 francs dans l'une de ces arnaques.

Une faute?

Agissant dans le canton de Vaud, des escrocs se font passer pour des employés des «Pages jaunes» ou d'annuaires d'adresses sur Internet. Ils prennent contact avec des clients potentiels et leur proposent une mise à jour de leur inscription publicitaire, a expliqué jeudi la police cantonale vaudoise. Ils font croire que cette prestation est gratuite. Quelques jours après, la victime reçoit un nouvel appel de l'escroc qui l'informe que des frais doivent être payés pour que l'annonce paraisse.

Les auteurs justifient ces frais et expliquent qu'il est impossible d'annuler l'inscription, menaçant même de poursuite en cas de non paiement. Peu après, une autre personne se faisant passer pour un avocat contacte la victime et lui propose un arrangement à l'amiable, à savoir de payer immédiatement une somme s'élevant à plusieurs milliers de francs. Les auteurs n'hésitent pas à harceler les lésés afin qu'ils s'exécutent rapidement.

Les malfrats prennent contact avec les victimes depuis des centres d'appel situés à l'étranger, en France notamment, et les victimes doivent effectuer les paiements sur des comptes basés jusqu'en Chine. La police recommande de ne jamais donner suite à ce genre de proposition et de ne verser en aucun cas de l'argent. Une dizaine de personnes ont été piégées ou ont failli l'être ces dernières semaines. L'une d'elle a versé plus de 100'000 francs aux escrocs.

(ap/pom)