Extinction Rébellion à Lausanne

20 septembre 2019 12:07; Act: 20.09.2019 16:25 Print

La police passe à l'action et déloge les militants

Des activistes pour le climat se sont installés sur le pont Bessières et menacent de rester là «jusqu'à ce que le Conseil fédéral dise la vérité». En début d'après-midi, la police est intervenue.

Sur ce sujet
Une faute?

Ils avaient annoncé une action d'envergure à partir de 11h15, dans la capitale vaudoise. Le lieu était tenu secret. Finalement, les activistes du mouvement Extinction Rébellion se sont installés sur le Pont Bessières.

Quelque 200 personnes ont occupé cet axe stratégique de la capitale vaudoise dans le calme. Les manifestants, qui ont menacé de rester là «jusqu'à ce que le Conseil fédéral dise la vérité sur l'urgence de la situation», se font désormais repousser par la police, relate 24heures.ch. Le groupe a d'abord été séparé en deux. Puis les véhicules des forces de l'ordre se sont avancés en direction du pont. Des premiers militants, qui prônent la non-violence, ont été délogés de force.

Les images d'un journaliste de «24 Heures» présent sur place:


L'idée d'Extinction Rébellion était d'occuper le pont Bessières jusqu'à ce que le Conseil fédéral réagisse à l'urgence de la situation climatique. Le mouvement était prêt à rester sur place plusieurs jours. Il promet de nouveaux rassemblements de la sorte dans les grandes villes du pays.

Le déroulement de la manifestation peut être suivi en direct sur une webcam officielle de la Ville de Lausanne:

Extinction Rébellion occupe le pont Bessières

(xfz/frb/nxp)