12 mars 2007 23:09; Act: 12.03.2007 23:13 Print

Femmes et jeunes gagnent des rangs au Grand Conseil

VAUD – Le Parlement se féminise et rajeunit. Une surprise, puisqu’il y avait 30 sièges de moins en jeu cette année.

Une faute?

Les femmes ont gagné des sièges dans plusieurs partis politiques. Elles représentent désormais près de 30% des députés, contre 25% lors de la précédente législature en 2002. Pourtant, les places ont été plus chères lors des élections de dimanche dernier. A cause de la réduction du nombre de députés de 180 à 150. «On craignait que les sortants soient privilégiés. En fait, beaucoup d’hommes se sont pris une veste. Certains ont cédé leur place à des femmes», explique Cesla Amarelle, vice-présidente du Parti socialiste vaudois. Comme à Lausanne, explique-t-elle, où l’ex-municipal et syndic socialiste de Lausanne Jean-Jacques Schilt a été devancé par Valérie Schwaar. La parité a joué pour les Verts vaudois, estime de son côté sa présidente, Nicole Baur. Autre explication avancée par Pierre-Antoine Hildbrand, président des Jeunes radicaux vaudois: «Nous avons eu un agrandissement des districts urbains, qui explique une plus grande présence de femmes.» L’évolution de la société semble aussi faire effet.
Quant aux députés âgés de moins de 30 ans, ils sont davantage qu’en 2002, mais restent rares. De quatre, ils sont passés à sept. Parmi ces juniors de la politique, on compte quatre verts, deux socialistes et un UDC. Chez les socialistes, Jean-Christophe Schwaab, 27 ans, secrétaire syndical auprès de la jeunesse UNIA, fait son entrée.

Sophie Roselli