Lausanne

30 mai 2017 22:05; Act: 31.05.2017 08:35 Print

Feu vert pour un local d’injection

par Frédéric Nejad Toulami - La grande majorité du Parlement communal a accepté mardi soir le projet de créer un «espace de consommation sécurisée».

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Par 71 oui contre 10 non, une grande majorité du parlement communal (grâce à de nombreux élus du PLR et ceux du Centre) ont accepté mardi soir le projet de créer au quartier du Vallon un «espace de consommation sécurisée».

A l'image de ce qui se fait déjà dans huit autres villes suisses (dont Genève), les toxicomanes pourront se rendre dans ce local confié à la Fondation ABS.

Certains, à droite, ont alors demandé de voter en faveur d'un «référendum spontané», c'est à dire de laisser les électeurs lausannois avoir le dernier mot sur ce sujet, comme en 2007. Idée balayée par l'ensemble de la gauche.

Certains opposants à la création de cet espace annoncent déjà qu'ils iront récolter des signatures pour lancer un référendum.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Albert Levert le 31.05.2017 00:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les dealers dans tout ça?

    Et si on s'occupait aussi des dealers? J'ai bien compris, à force, que ça n e sert a rien de les mettre en prison, puisqu'ils en ressortent presque aussitôt. J'ai bien compris aussi, qu'on ne peut pas les renvoyer chez eux, faute d'accord avec leurs pays (ils l'ont bien compris aussi) Mais... est-ce une raison pour les laisser dealer tranquille dans la rue? Je suis passé place de la riponne ce soir, c'est désastreux, on se croirait dans un pays pauvre ou le déliquant est roi. Au moins 50 dealers qui tournent autour de cette place. Pas vu un seul policier...

  • Sapof le 31.05.2017 03:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive la Vie..!

    Merci à nos pitoyables autorités de me condamner à 360 fr d'amende pour m'être permis de promener mon chien sans laisse à Valency.... Merci à ces incompétents de tolérer les dealers à Chaudron, Bel-Air et La Riponne,,,,depuis des années... Merci à ces inconscients de permettre à ces pôvres victimes de la drogue de pouvoir se détruites encore plus....et ce, légalement... Décidemment....comme disait notre Ami Bohringer.. "Une époque formidable..! "

  • Laurent le 30.05.2017 23:50 Report dénoncer ce commentaire

    71 oui contre 10 non

    C'est dans l'air du temps, et bien que je peine à tolérer la consommation de drogues, autant que cela soit accompagné pour que cela se fasse dans de bonne conditions.

Les derniers commentaires

  • Christopher Berneker le 01.06.2017 08:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas ok avec vous

    vois préférez qu'ils laissent traîner leurs seringues dans les parqués pour enfants, que vous les trouvez dans votre hall d'immeuble en rentrant chez vous? Juste pour vous dire il n'y a pas que les toxico de la Riponne comme vous le dites tous mais il y en a beaucoup plus, avocats architecte et même médecins. comme l a dit ququun plus haut nul n'est à l'abri d'une période qui peu vous faite deraper.

  • CG le 31.05.2017 18:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Top idée

    Donc plus personne à la Riponne ??? Si oui, ils sont embarqués de force au local, afin de ne pas traumatiser nos jeunes ???

  • Nicole le 31.05.2017 16:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et quoi encore !

    Ces drogués nous coûtent des fortunes ! Entre traitement à vie de méthadone, social, donc à la charge de la société , Et faut encore leurs faire un local ? Non mais je rêve !!! Je me lève tous les jours pour bosser, eux glandent toute la journée une bière à la main ! Alors oui au local, mais mettez y la bonne dose !!!! J'ai même plus envie de me promener dans le sale Lausanne

    • Karali le 31.05.2017 17:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nicole

      ma mere bossait dans une pharmacie a la blecherette... les toxicos venaient chercher leur methadone en taxi.. payé par le social!!!

    • Andy le 01.06.2017 17:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nicole

      Savez-vous que la dépendance est une maladie ? Savez-vous qu'on en meurt ? Savez-vous qu'il ne s'agit pas de volonté ?

    • Malade le 05.06.2017 18:57 Report dénoncer ce commentaire

      blah blah

      Je suis un dépendent de largent pour meilleur vivre cest aussi une maladie, pouvez vous me payer mes factures.

  • cHRiSTiaN le 31.05.2017 15:08 Report dénoncer ce commentaire

    jE VEUX UNE SALLE HACKERSPACE!

    C'est déjà où le burreau pour deposer un référendum? les politiciens ont une mémoire courte vue que les habitants de Lausanne avaient déjà refusé ce genre de proposition! En plus 2/3 des drogues n'habite pas cette ville! Ils y'vients juste pour profiter des seringues gratos qu'ils laissent traine par terre dans les jardins d'enfant, dans les parcs et profiter du marche de la drogue ouvert à Chauderon, Flon et autre place comme au Tunnel!

  • Tilleul le 31.05.2017 14:48 Report dénoncer ce commentaire

    Nul n'est à l'abris !

    Je pense en connaissance de cause que ce local sera enfin une bonne chose pour Lsne ! N'oubliez pas ! qu'il suffit à quelqu'un d'être dans une "sale" période ou l'on voit tout en noir Ou personne ne vous aide Vous n'avez plus de travail Plus de logement Et l'on vous propose 1 dose ... Et c'est parti ! ! Ces personnes ont besoin d'être entourées Qu'on leur donne des conseils Qu'ils puissent se droguer "proprement" Sans que le matériel soit réutilisé ! Et sachez qu'il y a plus de personnes qu'on ne le croit qui "tombe" la dedans ! Ne les culpabilisez pas ! Ca peut arriver à n'importe qui !