Lausanne

18 juillet 2019 22:54; Act: 19.07.2019 10:50 Print

Gabet Chapuisat: «J'ai eu un pincement au coeur»

Personnage emblématique du football suisse, Gabet Chapuisat a appris avec tristesse la disparition de la tribune du stade de Bois-Gentil.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans la nuit de mercredi à jeudi, un incendie a ravagé la tribune du stade lausannois de Bois-Gentil. L'installation historique, entièrement faite de bois, n'a pas pu être sauvée malgré l'intervention rapide des pompiers. La nouvelle, relayée au matin par les médias et réseaux sociaux, n'a pas laissé Gabet Chapuisat indifférent. Figure du football suisse et vaudois, il avoue avoir eu «un pincement au coeur en l'apprenant».

Il faut dire que le père de Stéphane Chapuisat, l'un des joueurs les plus capés de la Nati, partageait avec cette tribune une longue histoire. «Je l'ai connue étant môme, lorsque j'allais voir jouer mon père, Henri. Il a joué sous les couleurs de Malley, en ligue B, de 1951 à 1958.»


(Service des sports de Lausanne)

«On plaisantait souvent en disant que la seule façon de s'en débarrasser serait d'y mettre le feu»

Par la suite, Gabet Chapuisat y a disputé de nombreux matches en tant que junior. Puis, comme joueur professionnel, il y était encore revenu à plusieurs reprises, mais cette fois avec l'équipe visiteuse. Pour finir, il a été entraîneur de Malley durant cinq saisons, non consécutives, entre 2005 et 2012. «A l'époque, on aurait voulu avoir quelque chose de plus moderne et, avec les copains, on plaisantait souvent en disant que la seule façon de s'en débarrasser serait d'y mettre le feu. Mais on ne pensait pas que cela finirait vraiment par arriver.»

Encore aujourd'hui, il s'y rendait régulièrement pour voir des matches. «Durant toutes ces années, des mégots de cigarette, cette tribune en a vu un paquet, et elle a toujours survécu. Du coup, je me dis que l'incendie est certainement intentionnel.»

Gabet Chapuisat rappelle toutefois qu'il ne s'agit-là, finalement, que d'une retraite anticipée. «Dans le cadre de la transformation du quartier, il est prévu de faire disparaître le stade. Au fond, c'est surtout ça que je regrette, car le Bois-Gentil est un stade historique.»

(xfz)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ancien Joueur Malley le 18.07.2019 23:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nostalgique

    Très triste la fin du stade, beaucoup de bon souvenir et belle rencontre sous les couleurs de Malley qui disparaisse avec.

  • marie le 18.07.2019 23:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Preserver notre histoire avec dignité

    Si c'est historique pourquoi faire partir un bout de notre histoire. Y a tout qui fou quand et aprés on s'étonne que la nouvelle gération ne connaisse rien de notre histoire! C'est normal ai on commence raser toute les vestige utile de notre histoire!

  • Isabelle le 19.07.2019 00:26 Report dénoncer ce commentaire

    Hé béh

    Vraiment désolant ! Certainement que c'est volontaire ! Il y a une chose que je ne comprends pas c'est pourquoi est ce qu'on casse, on brûle tout ce dont nous nous servons !! Toutes ces choses nous servent non ?? Faites autre chose ... j'ai grandit dans les environs je connais le quartier depuis mes 6 ans ! Desolant !

Les derniers commentaires

  • Marc Donald le 19.07.2019 19:35 Report dénoncer ce commentaire

    Ouarf

    Ouais, c'est surtout ton français qui fout le "quand ça" dit donc?

  • Jean le 19.07.2019 17:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    fuine

    C'est la fameuse fouine qui créé un court-circuit pour recevoir des indemnités de l'assurance.

    • Texintox le 19.07.2019 19:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean

      Non c'est le furet du Bois- gentil qui court.

  • Jean Égoïste le 19.07.2019 12:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le fonceur des terrains

    Comme Gabet, j'ai la larme à l'oeil pour ça mais par contre aucun remords pour les autres joueurs que j'ai charcutés dans ma carrière.

    • Autos le 19.07.2019 19:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Égoïste

      Charcutés?

  • Holmes le 19.07.2019 11:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cherlock

    Et maintenant c'est la bar des Grandes Roche qui crâme !!!! C'est louche et toujours en pleine nuit.

  • Truth le 19.07.2019 10:01 Report dénoncer ce commentaire

    Intérêt

    À qui porte intérêt cet incendie ? Des fois on cherche bien loin ce qui se trouve sous nos pieds.