Convoi agité

27 mars 2011 18:46; Act: 28.03.2011 08:01 Print

Grosse baston dans le train régional

par Raphaël Pomey - Un trajet de routine a tourné à la foire d’empoigne, samedi soir, entre Vevey et Montreux. Récit d’un passager.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

La gare de Burier, dimanche après-midi. Près des voies, des gouttes de sang encore fraîches retracent le chemin parcouru la nuit précédente par David*, sorti d’un train régional en catastrophe. Alors qu’il se rendait avec deux potes à Montreux, le malchanceux s’est retrouvé au milieu d’un déferlement de violence impliquant un groupe de vingt ados.

«Pour une histoire de cigarette...»

Selon la rumeur, ceux-ci auraient mal pris l’intervention d’un adulte, qui leur demandait d’éteindre une cigarette. «Ils ont cru que j’avais quelque chose à voir avec ça, explique David.» Le gros cocard à son œil gauche raconte la suite de son trajet.
Rejoint par ses amis à Burier, David dépose plainte auprès de la police. Police qui l’emmène ensuite à l’hôpital de Montreux pour examiner ses plaies. «La soirée se solde par un œil au beurre noir, septante francs de taxi et une sacré frayeur», explique un de ses potes. Il ajoute qu’une fille a aussi été prise pour cible par le groupe d’ados.

«En deux minutes, c’est devenu Bagdad»

«J’espère que des vidéos de la scène sortiront. En deux minutes, c’est devenu Bagdad, dans ce train. Et le pire, c’est que personne n’a tenté de nous aider» Du côté de Police Riviera, on confirme qu’une bagarre a bien opposé une vingtaine de jeunes à David. Selon elle, le tronçon est d’habitude plutôt calme.

«Maintenant, ce sont les jeunes qui font la loi»

Un avis que ne partage pas forcément Arnaud Lehro, du syndicat du personnel des trains ZPV Léman. «Les CFF n’osent même plus nous envoyer dans ce genre de trains. Maintenant, ce sont les jeunes qui y font la loi.»

*prénom fictif