Vaud

19 septembre 2019 20:54; Act: 19.09.2019 20:55 Print

Hausse de salaire pour les agents de détention

Le Canton a décidé de revaloriser la profession en faisant passer le personnel à une classe salariale supérieure.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Face à la difficulté de recruter des agents de détention, le canton de Vaud a revalorisé la fonction. Depuis le début de l'année, ce personnel est passé de la 7e à la 8e classe salariale. L'impact financier annuel est l'ordre de 1,5 million de francs, indique jeudi le Conseil d'Etat. Depuis plusieurs années, le problème de la revalorisation des métiers du Service pénitentiaire (SPEN) est sur la table. L'an dernier, la Commission de gestion du Grand Conseil (COGES) avait encore insisté sur ce point.

«La réévaluation de la fonction d'agent de détention est impérative. La tache est complexe et difficile: elle mériterait d'être mieux rétribuée», soulignait alors la COGES. Jeudi, dans ses décisions, le Conseil d'Etat annonce qu'il a décidé de revaloriser l'engagement et les compétences des agents de détention. Dès le 1er janvier 2019, cette fonction est passée du niveau 7 au niveau 8 de l'échelle des salaires. De plus, elle a été fusionnée avec celle d'agent technique de détention.

L'impact financier de la mesure s'élèverait à un peu plus de 1,5 million de francs. Ce chiffre se base sur une estimation faite en 2018 et fondée sur 216 collaborateurs en classe 7 ou 7a. Selon l'échelle des salaires 2019 du canton, les minimum-maximum de la classe 7 sont de 63'781 et 92'483 francs, alors qu'en classe 8, ils atteignent 68'667 et 99'567 francs.

(ats)