Léman

02 juillet 2014 10:24; Act: 02.07.2014 12:04 Print

Il frôle la mort en coupant une ligne de pêche

Un navigateur l'a échappée belle, il y a quinze jours, au large de Nernier (F). Un câble de pêcheur à la traîne a failli lui trancher la gorge. Il s'en sort bien.

Une faute?

Petit miracle publié mercredi dans les colonnes de «La Côte». Un navigateur vaudois voguait paisiblement entre Nernier (F) et Genève quand son canot à moteur s'est pris dans une ligne de pêche à la traîne (voir encadré). «J'ai vu un groupe de bouées de pêcheur, raconte-t-il au journal vaudois. Je m'en suis éloigné et j'ai alors aperçu les passagers d'un voilier qui me faisaient de grands signes.» Trop tard. L'homme sent un câble lui scier le cou. Comme il naviguait lentement, il s'en tire avec une belle cicatrice et une énorme frayeur.

Mais le fautif, ici, c'est bien lui. Comme le relève le quotidien, il est strictement interdit de s'approcher d'un bateau de pêche à la traîne. Ces embarcations sont signalées par la pose d'une grosse boule blanche très visible. «Toute personne en possession d'un permis de bateau, que ce soit à moteur ou à voile, sait qu'il faut être prudent», insiste un policier de la brigade vaudoise du lac.

(frb)