Nord vaudois

24 juillet 2014 10:21; Act: 24.07.2014 11:47 Print

Interpellation de 24 mineurs pour vandalisme

La Police cantonale a interpellé vingt-quatre mineurs à la suite de nombreux dommages à la propriété dans le Nord vaudois. Les faits se sont déroulés de décembre 2013 à fin juin 2014.

Une faute?

Depuis le mois de décembre 2013, Grandson et Montagny-près-Yverdon étaient le théâtre de nombreuses déprédations. Le 28 mars 2013, des témoins ont contacté la police pour lui signaler que des jeunes commettaient des dégâts sur du mobilier urbain et lançaient des objets contre un mur, indique jeudi celle-ci. Des voitures ont également été endommagées.

Le lendemain, neuf plaintes étaient déposées. Les policiers ont alors entrepris un travail d'investigation qui leur a permis de mettre la main sur 24 mineurs domiciliés dans la région qui ont reconnu les faits.

Violence gratuite

Agés de 14 à 17 ans, les ados s'en prenaient généralement à des voitures en leur arrachant les essuie-glaces, brisant les rétroviseurs et les vitres. Des inscriptions sur des murs, des dégâts sur des tableaux d'affichage et du mobilier urbain sont également à déplorer. «Ils cassaient gratuitement», précise à l'ats Philippe Jaton, porte-parole de la police vaudoise.

«Rien n'était vraiment organisé», poursuit-il. «Ces jeunes viennent surtout de Grandson et de petits villages avoisinants. Ils se connaissent et cela se passait au gré des rencontres. Ils ne se retrouvaient pas à 24 dans la rue mais par groupes».

Vente de drogue

Une partie de ces adolescents a reconnu avoir consommé du cannabis et deux d'entre eux ont été confondus pour trafic de ce produit stupéfiant. Un jeune a par ailleurs circulé en vélomoteur sans casque, ni plaque, ni permis, poursuit le communiqué. La grande majorité des auteurs sont Suisses. Deux sont des ressortissants français et un est Portugais.

Au total, vingt-neuf plaintes ont été déposées et le montant des dégâts s'élève à 25'000 francs. Personne n'a été incarcéré.

(Comm)