Élection au Conseil d'État vaudois

28 janvier 2020 06:11; Act: 28.01.2020 13:52 Print

Jean-Marc Vandel, le pirate inconnu aux mille visages

par Francesco Brienza - Ingénieur, chef d'entreprise, DJ et prof de tango: le candidat a un long CV. Nous avons voulu apprendre à mieux le connaître en une minute.

Sur ce sujet
Une faute?

Difficile de reprocher à quelqu'un son inexpérience quand il a 51 ans, qu'il est un ingénieur EPFL parmi les meilleurs de sa promotion, qu'il codirige une entreprise, qu'il a été sergent-major à l'armée et qu'il a présidé une association de tango à l'origine d'un festival de dimension internationale. Pourtant, au niveau politique, Jean-Marc Vandel est bien un novice. Le Vaudois ne s'est présenté qu'à une seule élection: c'était aux fédérales de l'an dernier, et il avait obtenu 2200 voix.

Un plan carbone qu'il applique déjà

A titre personnel, Jean-Marc Vandel affirme pratiquer l'écologie au quotidien. «J'ai renoncé à la voiture il y a des années», note-t-il, trottinette électrique à la main. Son entreprise a établi un plan carbone qu'elle applique dès cette année. Le quinquagénaire est pour la gratuité des transports publics: «Il faut instaurer des mesures contraignantes pour la transition écologique, sans quoi on ne dépassera pas le stade des beaux discours.» Au niveau sécuritaire, l'homme prône une justice à visage humain, et pourquoi pas l'instauration de travaux d'intérêt général au lieu des courtes peines privatives de liberté.

La liberté comme «valeur suprême»

D'une façon plus générale, son parti peine à s'imposer dans le paysage politique vaudois, depuis sa création en 2011. C'est d'ailleurs la première fois qu'il se lance au Conseil d'État. Ses thèmes de prédilection sont pourtant diablement dans l'air du temps: l’adaptation du droit aux nouvelles technologies, la transparence de l’État et la protection de la sphère privée, pour économie décentralisée, des circuits courts, la défense de la liberté, «valeur suprême» du parti.

Absents du Grand conseil, les Pirates vaudois n'ont pas de tribune où défendre leurs idées. Le parti n'a pas de grand leader charismatique, et ses alliances parfois contradictoires ne lui donnent pas une grande lisibilité. En 2015, il se battait aux côtés de la gauche. Aujourd'hui, c'est le centre-droit qui lui apporte son soutien. La preuve pour les pirates que l'opposition traditionnelle gauche-droite est dépassée.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Spirou le 28.01.2020 07:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gratuité ... pour la ville

    Gratuité des transports publics partout où seulement en ville ... car à la campagne on aimerait bien avoir la moitié des bus des villes pour nous déplacer ... car après c'est simple de taxer la voiture que nous utilisons à 90% pour aller travailler et ainsi payer des impôts

  • Jean question le 28.01.2020 07:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    des questions à se poser

    savez-vous comment sont produit et recyclé les batteries (voitures, trotinettes,...)

  • Ronchonchon le 28.01.2020 06:58 Report dénoncer ce commentaire

    Ras le bol

    Ça devient nimporte quoi ces élections ! Et marre de ses écolos moralisateurs qui ne pense quà leur nombril...ya des gens qui bossent et qui ont besoin de leur véhicule tous les jours, point barre.

Les derniers commentaires

  • he le 28.01.2020 13:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    soyons lucide

    pourquoi se prendre la tête avec tous ces farfelus , vôtez tous pour la syndique de Payerne

  • John Doe Lard le 28.01.2020 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est dommage

    Ils ont bcp de choses intéressantes à dire mais comme ils sont nouveaux dans le jeu politique personnes ne les écoutent.

  • Un con-tribuable vaudois le 28.01.2020 11:53 Report dénoncer ce commentaire

    Transports publiques gratuits ??

    Rien n'est gratuits et derrière ce beau discours gauchiste-racoleur il y a forcément quelqu'un qui paye...

    • Patrick le 29.01.2020 14:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Un con-tribuable vaudois

      tout juste!!! qui paiera les pneus et autre besoins énergétiques pour faire avancer ces véhicules. a qui seront rapportés ces coûts ? certainement aux contribuables. soyons pragmatiques et cessons de croire aux fantaisies gauchistes qui ne sont qu'utopie. nous ne sommes pas dans un monde de bisounours

  • fifi54 le 28.01.2020 11:34 Report dénoncer ce commentaire

    Voter

    C'est simple Maillard l'a reconnu aux dernières élections :le canton de Vaud est à droite Il faut faire voter la majorité silencieuse et d'augmenter par la même le taux de participation C'est toujours les minorités qui votent Au boulot .....

  • Mendrisiotto le 28.01.2020 11:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ?????????

    Pas oin oin, pour le Conseil d'état ?????

    • Martigny le 28.01.2020 12:01 Report dénoncer ce commentaire

      @ Mendrisiotto

      C'est ce que l'on t'avais dit le jour ou tu avais l'intention de te présenter ????