Recherche

15 mai 2019 13:53; Act: 15.05.2019 18:39 Print

L'UE stoppe un fonds de recherche, l'EPFL trinque

Bruxelles a donné un coup d'arrêt à son programme géant de financements «FET Flagships». Le projet de l'EPFL Time Machine est directement touché.

Le projet TimeMachine du Pr Frédéric Kaplan, à l'EPFL, est directement impacté par l'arrêt du programme.
Sur ce sujet
Une faute?

La Commission européenne abandonne le concept de «FET Flagships», ses vaisseaux amiraux de la recherche. Le processus de sélection est interrompu et six projets, dont un suisse, sont touchés. Ils ne seront pas financés sous cette forme, indique la revue Science.

Un milliard sur dix ans

La décision a été arrêtée au mois de mars et les équipes informées. Les six finalistes avaient déjà reçu un million d'euros chacun pour développer leur méga-projet, dont ils devaient présenter la planification détaillée d'ici mai 2020. Ils pouvaient miser sur un milliard d'euros sur dix ans.

Interrogé mercredi dans Science, Kurt Vandenberghe, directeur de la politique de recherches au sein de la Direction générale de la recherche et de l'innovation à Bruxelles, justifie la décision par «un trop grand nombre d'instruments et d'approches de financement différents».

Selon M. Vandenberghe, les six projets candidats pourraient être intégrés dans «Horizon Europe», le prochain programme-cadre appelé à succéder à «Horizon 2020». Il couvrira la période 2021-2027, avec un budget d'environ 100 milliards d'euros. La Commission et le Parlement européens sont encore en train de discuter des détails d'Horizon Europe, mais il y a accord sur la structure du programme, et les trois nouveaux Flagships qui devaient être nommés en 2020 n'y figurent pas, selon Science. Depuis décembre dernier déjà, il n'est plus question de Flagships mais d'«initiatives de recherche à large échelle».

L'EPFL touchée

Parmi les six projets désormais en stand-by figure TimeMachine de Frédéric Kaplan, du Laboratoire d'humanités digitales à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. Le projet visait à cartographier 2000 ans d'histoire européenne et transformer les archives et collections de musée en un système d'informations numériques.

Les cinq autres projets viennent d'Allemagne pour trois d'entre eux, des Pays-Bas et du Danemark. Ils touchent les domaines de l'intelligence artificielle, du développement cellulaire, des thérapies géniques et des énergies renouvelables. Les trois Flagships déjà en cours, Human Brain Project, Graphene et Quantum, ne sont pas concernés par cette décision.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Aléa jacta est le 15.05.2019 14:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    1 milliard le coût du projet?

    C'est parfait... Ça correspond au milliard de cohésion que nous demande l'UE...

  • a morf le 15.05.2019 14:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la lâcheté

    est ce que la suisse va prendre des mesures de rétorsion ? evidemment que non, le chantage ne circule que dans un sens

  • Jules C. le 15.05.2019 14:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il suffit

    De réduire un peu le milliard de cohésion pour compenser

Les derniers commentaires

  • T. Riste le 17.05.2019 13:02 Report dénoncer ce commentaire

    C'un progrès

    Merci à la droite et aux anti eu. La régression qui va suivre suite à l'adoption de leur idées permettra un retour à la nature plus rapidement que prévu.

    • Gédéon le 18.05.2019 14:32 Report dénoncer ce commentaire

      Relis bien l'article STP

      Dommage pour toi, mais cela n'a rien à voir avec l'initiative du 09.02.14, puisque d'autres dans l'UE en font les frais... Bien essayé:-)

  • Jean Marc le 16.05.2019 19:20 Report dénoncer ce commentaire

    Projet de bobo

    Pas grave, il y a d'autres priorités que de "cartographier" l'histoire....

  • Coco le 15.05.2019 23:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cohésion ?

    arrêtez de verser des sous à l EU et financer les projets de EPFL à la place

    • Avygael le 16.05.2019 08:18 Report dénoncer ce commentaire

      @Coco

      Si la Suisse cessait de participer au pot commun pour la recherche, elle n'aurait plus droit à aucun financement et les pertes dépasseraient de loin le milliard de cohésion.

    • Gédéon le 18.05.2019 14:35 Report dénoncer ce commentaire

      Bof, qui sont vraiment les perdants...

      Si ce n'est que la Suisse verse plus par tête d'habitant, que la majoritéDès lors votre commentaire n'a pas lieu d'être!

    • Avygael le 18.05.2019 17:41 Report dénoncer ce commentaire

      @Gédéon

      Elle peut verser plus par tête, mais au final, qu'est-ce que ça change avec une population si petite? Faut arrêter de voir les chiffres "par habitant" et regarder ce que ça donne au total! Pourquoi Amazon arrête de desservir la Suisse alors qu'on gagne autant? Simplement parce que le marché est si petit que les bénéfices ne compensent pas les emmerdes. Là, la situation serait semblable si la Suisse commençait à jouer les gros bras.

  • S.W le 15.05.2019 22:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais quelle foutaises!

    Ben voyons! Et les millions voir les milliards de coesion que la Suisse verse à l'UE! Ce n'est que du chantage et menaces de l'UE envers la Suisse.

    • Avygael le 16.05.2019 08:19 Report dénoncer ce commentaire

      @S.W.

      Faux: cette mesure impacte 6 projets, dont un seul en Suisse... Vous pensez sincèrement qu'ils auraient pris ce genre de mesures juste à cause de la Suisse? Faut arrêter de surestimer l'importance de votre pays.

  • Daniel/girard le 15.05.2019 22:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'argent du beurre sans le beurre

    La Suisse ne veut pas de l'Europe... alors elle doit ouvrir sa bourse et payer !!

    • Danièle le 16.05.2019 07:48 Report dénoncer ce commentaire

      nuances....

      La Suisse ne dit pas non à l'Europe, mais, pas de cette UE gouvernée ainsi, nous ne voulons tout simplement pas d'une pseudo-démocratie et surtout pas dans le contexte d'un système économique qui s'effondre.

    • Avygael le 16.05.2019 09:34 Report dénoncer ce commentaire

      @Danièle

      Mais qu'est-ce qui vous fait dire qu'il s'effondre? Où sont vos chiffres et études sérieux à ce sujet?

    • Danièle le 16.05.2019 10:39 Report dénoncer ce commentaire

      Espoir

      Je ne parle pas de chiffres, je parle de sauver le genre humain et la faune, pour ce faire, il faut changer notre manière d'être et surtout notre rapport à l'argent, qui nous amène même à détruire la forêt d'Amazonie, ou, alors tourner l'économie vers le respect de l'environnement, le partage et la dépollution.

    • pupuce le 17.05.2019 08:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Avygael

      Il n'y a pas besoin de chiffres pour se rendre compte que L'UE est un gouffre à fric qui ne sert à rien !

    • Avygael le 18.05.2019 17:44 Report dénoncer ce commentaire

      @Danièle

      Dans ce cas, dites-moi donc une chose: comment arriver à de tels résultats sans entités supra-nationales où on cherche à dépasser les seuls intérêts de chaque pays?! Au final, c'est comme pour la Suisse, où la confédération doit prendre des décisions dans l'intérêt du pays, dépassant les intérêts cantonaux. Dans le cas de l'UE, elle n'a juste pas eu l'occasion de se développer dans d'autres sens que l'économie, à cause des britanniques en premier lieu.