Vaud

22 janvier 2019 13:51; Act: 22.01.2019 14:08 Print

L'administration va créer 150 places d'apprentissage

Le Conseil d'Etat vaudois projette de développer de nouvelles filières de formation tout comme la création de places d'apprentissage supplémentaires.

storybild

Vaud souhaite développer de nouveaux métiers à côté des traditionnels postes d'apprentis employés de commerce. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans le cadre de sa stratégie des ressources humaines pour la période 2018-2022, le canton met notamment l'accent sur la formation. «Nous comptons aujourd'hui environ 450 apprentis et l'an dernier, nous avons déjà créé 37 nouvelles places», explique mardi Filip Grund, chef du service du personnel de l'Etat de Vaud à Keystone-ATS. Au fil des années, la démarche va s'accentuer.

Evolution de la société oblige, Vaud souhaite développer de nouveaux métiers à côté des traditionnels postes d'apprentis employés de commerce. Exemples? «Médiamaticien, agent de relations clients ou technologue en médias», illustre le chef de service.

Politique de rétention

L'Etat tient aussi à conserver ses apprentis «à fort potentiel» dans le cadre d'un programme intitulé premier emploi. «Concrètement, ce que nous souhaitons c'est les garder, faire de la rétention. Mais cette démarche ne s'applique pas qu'aux apprentis, nous voulons conserver les personnes compétentes et leur permettre d'évoluer au sein de l'Etat», poursuit Filip Grund.

Le canton annonce ainsi qu'il intensifiera le soutien à la mobilité interne et renforcera le développement des compétences managériales. Il lancera cette année une formation pour tous les nouveaux cadres afin qu'ils aient davantage un «impact positif sur la motivation des collaborateurs».

Ajoutons que la stratégie vise également au déploiement d'un plan d'égalité salariale et à la consolidation de la présence de l'Etat sur les réseaux sociaux. D'ici à 2022, il poursuivra par ailleurs sa démarche de digitalisation.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • dommage le 22.01.2019 14:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ex apprentie

    c'est bien que le canton fasse quelque chose vu que les places d'apprenti(e)s au sein de la confédération sont pour des jeunes qui parlent allemand comme langue maternelle . J'ai téléphoné à leurs services et une gentille dame m'a dit que sans l'allemand parfait je n'avais aucune chance. Pourtant l' IFD est prélevé même en suisse romande où on parle français!!!

  • Jean Peuplus le 22.01.2019 14:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien mais

    Quand ils viennent se présenter chez vous, ne leur reprocher pas d'être trop jeune à 15/16ans c'est l'âge où ils finissent l'école obligatoire et entre en apprentissage. Jugez les sur leur capacité. Si l'administration ne montre pas l'exemple, comment voulez-vous que les entreprises en fasse de même?

  • Auditeur le 22.01.2019 17:20 Report dénoncer ce commentaire

    Virez d'abord les incompétents d'en haut

    Drôle de discours! Ils disent vouloir conserver les personnes compétentes et dans le même temps ils les virent! Il faudrait d'abord qu'ils virent les incompétents qui sont au sommet et qui savent très bien se cacher derrière les autres, pour créer de la place pour les employés compétents! A l'Etat, il y a pléthore de chefs incompétents qui n'hésitent pas à mobber tous ceux qui pourraient leur faire de l'ombre en matière de compétences! Quand je pense que dans les hautes sphères, certains sont incapables de se servir d'un ordinateur et d'un smartphone...

Les derniers commentaires

  • Etienne le 23.01.2019 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    pré fabrique de chômeurs

    Merci de prendre des apprentis. J'espère que ce ne sera pas des futurs chômeurs, Vous supprimer des bureaux pour gagner de l'argent, vous ne payer plus les employés, vive les socialistes.

  • Bianca F le 22.01.2019 19:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    C'est bien de penser aux apprentis, mais qu'en est-il des anciens apprentis qui désespèrent de trouver une place car on refuse de leur donner une chance ?

  • Roland Besse le 22.01.2019 17:48 Report dénoncer ce commentaire

    BRAVO

    Excellente décision des RH de l'Etat de Vaud qui montrent ainsi la voie à suivre en formant de médiamaticien(ne)s, les futurs spécialistes de la digitalisation de la société (dont l'administration aura aussi besoin...)

    • Jade le 22.01.2019 18:58 Report dénoncer ce commentaire

      @Roland Besse

      Merci rien à ajouter, juste modèle à suivre.

  • Auditeur le 22.01.2019 17:20 Report dénoncer ce commentaire

    Virez d'abord les incompétents d'en haut

    Drôle de discours! Ils disent vouloir conserver les personnes compétentes et dans le même temps ils les virent! Il faudrait d'abord qu'ils virent les incompétents qui sont au sommet et qui savent très bien se cacher derrière les autres, pour créer de la place pour les employés compétents! A l'Etat, il y a pléthore de chefs incompétents qui n'hésitent pas à mobber tous ceux qui pourraient leur faire de l'ombre en matière de compétences! Quand je pense que dans les hautes sphères, certains sont incapables de se servir d'un ordinateur et d'un smartphone...

    • Ben le 22.01.2019 20:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Auditeur

      Totalement vrai et je sais de quoi je parle ....

    • pensif12 le 22.01.2019 20:49 Report dénoncer ce commentaire

      La ou les compétences?

      Savoir utiliser un ordinateur et un smartphone est signe de compétence? Je prends note. Je me demande si vous avez les compétences pour en juger. Dans mon travail j'utilise les outils mentionnés. Par contre, souvent je rencontre des personnes bien plus compétentes et intelligentes et qui utilisent ces outils nettement moins bien que moi.

  • Agent le 22.01.2019 16:19 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'ils se bougent enfin

    à créer un CFC d'agent de sécurité, encore une des seules professions non-reconnues hormis par le brevet fédéral difficilement accessible et avec des milliers de personnes qui évoluent dans cette branche encore mal connue et mal perçue. Mais bon , il va falloir attendre 10 ans...

    • guy home tel le 22.01.2019 19:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Agent

      bin normal, ils n arrivent pas à trouver des formateurs mono neurone.