Vaud

13 novembre 2014 09:42; Act: 13.11.2014 18:50 Print

L'évasion d'un ours au zoo finit en «happy end»

par Francesco Brienza - Un plantigrade s’est fait la belle à Servion mercredi, à cause d’une inattention. Les bons réflexes du personnel ont permis d’éviter le pire.

storybild

Martin, ours brun de Syrie, se repose dans son enclos. (Photo: Keystone/Anthony Anex)

Une faute?

«J’étais avec une amie. Nous avions trouvé bizarre de ne voir qu’un ours dans la fosse. Tout d’un coup, le personnel nous a demandé de nous réfugier à l’intérieur du restaurant.» Noémie visitait mercredi après-midi le zoo de Servion quand l’alerte a été donnée: Martin, un ours brun de Syrie mâle pesant quelque 300 kg s’était échappé de son enclos. La Vaudoise et la dizaine de visiteurs présents sur le site en ce jour pluvieux ont attendu là une bonne heure, sans info.

Le plantigrade a profité d’une porte mal fermée par un employé et d’un portail entrouvert pour se dégourdir les pattes dans un champ extérieur au zoo. «C’est notre première évasion, confirme Roland Bulliard, directeur du domaine. Heureusement, il est resté là.» Grâce aux bons réflexes du personnel, la bête a pu être ramenée au bercail très vite et dans le calme, sans faire intervenir les secours. «Les ours sont très sensibles à leur environnement, précise Bernd Schildger, du zoo bernois du Dählhölzli. Il ne faut surtout pas s’agiter.» A Servion, des leçons vont toutefois être tirées. «Des modifications vont être faites, a insisté Roland Bulliard. Une fugue d’ours, ce n’est pas rien!»