Vevey

15 juillet 2019 17:08; Act: 16.07.2019 10:29 Print

La Fête des Vignerons veut gérer les flux de visiteurs

Dès jeudi, entre 400 et 600 personnes, selon les jours, assureront la sécurité et l'accessibilité du site. Ils utiliseront un nouvel outil pour évaluer et gérer les flux de visiteurs.

Voir le diaporama en grand »
Ueli Maurer a prononcé son discours du 1er août au coeur de l'arène de la Fête des vignerons, à Vevey. (Jeudi 1er août 2019) S'exprimant en français, le président de la Confédération a loué les traditions, les valeurs et les racines de la Suisse. (Jeudi 1er août 2019) La compagnie des Cent-suisses a réservé un accueil mémorable au président. (Jeudi 1er août 2019) La Patrouille Suisse avec ses avions de combat F-5 Tiger a fait le show lors du 1er août, avant le spectacle de la Fête des vignerons. (Jeudi 1er août 2019) La Garde suisse du pape a lancé la journée du 1er Août au coeur de la Fête des vignerons, en défilant jeudi matin dans les rues de Vevey. (Jeudi 1er août 2019) La Garde suisse pontificale est l'invitée d'honneur de la Fête des vignerons le 1er août à Vevey. (30 juillet 2019) Depuis quatre éditions, la Vaudoise est impliquée dans la Fête des vignerons. Le corps des Cent-Suisses a embarqué vendredi sur la barque historique lémanique pour une croisière d'une heure, avec coups de canon au large de Vevey. (26 juillet 2019) Le spectacle de ce soir a été arrêté en raison de l'orage. (25 juillet 2019) Le bilan des quatre premiers jours de la Fête des vignerons est positif. Les rues de Vevey ont accueilli 200'000 personnes entre jeudi et dimanche. (lundi 22 juillet 2019) Jean-Daniel Berthet a été sacré Roi de la Fête des vignerons. (Jeudi 18 juillet 2019) Corinne Buttet est la première femme à être sacrée lors de la cérémonie du Couronnement de la Fête des vignerons. Elle a reçu une médaille d'or. (Jeudi 18 juillet 2019) Environ 40'000 personnes ont assisté jeudi au cortège de la Fête des vignerons à Vevey. (Jeudi 18 juillet 2019) Quelque 6000 participants en costume ont participé au défilé, suivi des Cent Suisses avec leurs hallebardes. (Jeudi 18 juillet 2019) La troupe des Cent Suisses. (Jeudi 18 juillet 2019) Les étourneaux agitant leurs ailes ont été largement plébiscités... (Jeudi 18 juillet 2019) ... tout comme les effeuilleuses froufroutantes. (Jeudi 18 juillet 2019) Le défilé a duré un peu plus d'une heure et demie. (Jeudi 18 juillet 2019) Des participants au cortège d'ouverture de la Fête des vignerons. (Jeudi 18 juillet 2019) Les costumes ont impressionné le public. (Jeudi 18 juillet 2019) Vevey vivra dès jeudi à l'heure de la Fête des Vignerons. Entre 400 et 600 personnes, selon les jours, assureront la sécurité et l'accessibilité du site. Ils utiliseront un nouvel outil pour évaluer et gérer les flux de visiteurs. La Fête des Vignerons accueille les vaches qui vont participer à la manifestation. (Vendredi 12 juillet 2019) (Vendredi 12 juillet 2019) Le spectacle raconte la vie de la vigne sur une année. Le fil rouge? Un dialogue entre une fillette prénommée Julie et son grand-père. Cette édition 2019 s'ouvre sur la période des vendanges lorsqu'une femme-libellule, suspendue à un filin, descend au milieu de l'arène. Elle est rapidement rejointe par des dizaines de fourmis et de sauterelles. Ce tableau coloré et festif fait place à la scène intitulée «Cartes». Des vignerons jouent au «jass». Les étourneaux danseurs apparaîtront plusieurs fois dans le spectacle. Les ventes de billets se sont accélérées ces derniers jours. 77% des billets sont écoulés. «Nous cherchons à être fidèles à la tradition tout en brisant certaines choses», a expliqué le metteur en scène Daniele Finzi Pasca. Il ne reste désormais plus que 300 places pour cette première représentation. Le spectacle sera présenté dès le 18 juillet.

Sur ce sujet
Une faute?

À quelques encablures de l'arène, le Centre de traitement des opérations en cours (TOC) pilote toute la sécurité. Denis Froidevaux, chef de l'État-major cantonal de conduite (EMCC), fait visiter les installations. «On est prêts», dit-il, même s'il avoue que «rien n'a été simple», qu'il faut tout réinventer et que le dispositif de 2019 n'a «rien à voir avec le précédent, en 1999».

Caméras

Les risques ont changé. Les moyens de les prévenir aussi: des barrières jaunes contre les véhicules bélier permettront de protéger les zones à forte densité, comme la place de la gare. Des caméras filmeront un certain nombre de points chauds. Entre 800 000 et 1 million de personnes sont attendues du 18 juillet au 11 août.

«Notre grande hantise, ce sont les mouvements de foule. Nous voulons absolument les maîtriser, explique Denis Froidevaux. Mais nous respecterons intégralement la loi sur la protection des données», prévient-il. Ces images seront stockées nonante jours, puis effacées.

Flux de visiteurs à gérer

L'EMCC va tester à cette occasion un nouvel outil, mis au point par une start-up zurichoise et renforcé pour la fête. Ce programme informatique permet de donner une image la plus fiable possible de la densité de personnes dans certaines zones de la ville.

Cet outil est alimenté par trois sources: par des boîtiers qui détectent les signaux des téléphones mobiles des visiteurs, par les images des caméras de surveillance – il y en a 44 dans le périmètre de la fête – et par les estimations visuelles faites sur le terrain, a expliqué Yves Kohler, chef de projet.

Lorsque la densité de visiteurs dépasse les 80%, il y a un «danger potentiel» et les chiffres passent à l'orange. Il s'agira alors de dévier les flux de spectateurs vers d'autres zones.

Premiers enseignements

Samedi dernier, la première répétition a permis de tirer les premiers enseignements du dispositif sécuritaire mis en place. «Nous avons vu qu'il tenait la route, même si quelques points faibles restent à améliorer», explique Denis Froidevaux. Un test d'évacuation générale est prévu le mardi 16, à l'issue de la deuxième répétition.

Il faut en principe entre quinze et dix-huit minutes pour vider l'arène de 20 000 places. «Nous allons voir si la mécanique prévue fonctionne, si les visiteurs voient le fléchage et si les indications données sont les bonnes», a relevé Denis Froidevaux.

«Des fouilles aléatoires seront effectuées à l'entrée de l'arène, car il n'est pas possible de fouiller chaque jour 20 000 personnes», a ajouté Frédéric Hohl, directeur exécutif de la fête. Les organisateurs promettent de veiller à la propreté du site, à un bon éclairage nocturne et à proposer suffisamment d'activités aux visiteurs, trois impératifs pour créer «un sentiment de bien-être».

Circulation entravée

La circulation s'annonce difficile en ville de Vevey ces prochaines semaines. Depuis deux heures avant jusqu'à deux heures après le spectacle, le centre risque d'être en grande partie bouclé. Les organisateurs s'attendent à ce que 60% des visiteurs viennent en transport public – il y aura plus de mille trains supplémentaires –, 15% en mobilité douce et 25% en transport individuel motorisé.

Les organisateurs, le canton et la Ville collaborent pour assurer sécurité et convivialité aux visiteurs, aux 5500 acteurs-figurants et à la population veveysanne. «Cela fait plus de deux ans que nous travaillons ensemble», a rappelé la syndique Elina Leimgruber. «C'est un sacré chamboulement pour une ville de 20 000 habitants.»

(nxp/ats)