Presse

11 juillet 2018 11:46; Act: 11.07.2018 12:06 Print

La Ville de Lausanne va soutenir «Lausanne Cités»

L'hebdomadaire qui avait été convoité par Christophe Blocher sera finalement soutenu par la municipalité lausannoise.

storybild

Le partenariat entre le journal et la Ville débute en septembre. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La Ville de Lausanne soutiendra le tout-ménage gratuit «Lausanne Cités». Elle va insérer quatre pages d'informations pratiques dans l'hebdomadaire pour un forfait annuel de 170'000 francs. Le journal avait été convoité il y a peu par Christoph Blocher.

La municipalité lausannoise contribue ainsi «au maintien d'un titre fortement ancré dans la région». Le partenariat commencera fin septembre avec quatre pages «Ville de Lausanne» toutes les deux semaines.

Pas la promotion de la Muni

Ces pages seront «clairement identifiables, indépendantes du journal», affirme mercredi le communiqué. Cette «fenêtre» contiendra surtout des informations pratiques pour la population. «Il ne s'agira pas de promouvoir la politique municipale, mais de disposer d'un canal orienté service».

Les textes seront livrés exclusivement par la ville. «Un montant forfaitaire de 170'000 francs sera nécessaire» et le partenariat avec «Lausanne Cités» est prévu sur 5 ans. Par ailleurs, un montant de 70'000 francs sera dédié à l'aide à la presse pour des achats d'annonces dans les médias papier couvrant l'actualité lausannoise.

Pour mémoire, lorsque Tamedia a racheté la «Basler Zeitung» à Christoph Blocher et vendu ses actions dans «Lausanne Cités» et Genève Home Information (GHI), l'éditeur avait privilégié comme repreneur l'entreprise Zeitungshaus SA contrôlée par Christoph Blocher. La perspective de voir le leader de l'UDC arriver dans la presse romande avait toutefois immédiatement suscité le tollé, en particulier à gauche.

Non à Christoph Blocher

L'éditeur et fondateur des deux gratuits Jean-Marie Fleury, qui avait un droit de préemption, a finalement racheté fin mai les actions qui venaient de se libérer. Il n'a pas donné d'informations sur la transaction financière.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • John Muller le 11.07.2018 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    Stop état communiste

    Un scandale ! L'état ne doit pas avoir le moindre lien avec les médias ! Non aux subventions, non à Billag, non à la RTS !

  • FanDu46 le 11.07.2018 12:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réellement utile ?

    Il est vraiment utile ce journal qu'on reçoit gratuitement et que quasi personne ne lit ? Lausanne aurait trop d'argent dans les caisses ? Et qu'en sera-t-il de l'impartialité éditoriale en cas d'article sur la ville ?

  • Lu Van Kerehiven le 11.07.2018 12:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Socialement votre

    Comme si notre ville n était pas déjà assez endettée !!!! Voilà une action typique de gauchiste! Cracher sur l argent privé, se servir dans l argent des autres (contribuables) arroser ! Marre de cette ville qui devient un dépotoir à ciel ouvert!

Les derniers commentaires

  • V. Illich le 13.07.2018 20:08 Report dénoncer ce commentaire

    Les camarades vous protègent

    Largent du lozanois doit servir la cause. Et le chef de la cohésion sociale a enfin cru se sentir investi d une grande mission. Sauv

  • Louis Duchalet le 13.07.2018 09:22 Report dénoncer ce commentaire

    Lo Ci

    L'état n'a pas à intervenir et doit rester neutre sinon pourquoi le LC et pas d'autres causes ? qui choisit ? et en fait ce sont nos impots !

  • Jean-Marc Cousin, Yverdon. le 12.07.2018 13:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Blocher, un faux prophète de l'info.

    Tout juste, bravo la Municipalité de Lausanne. Mieux vaut quelques deniers publiques que de laisser tout un pan d'information se devant d'être DEMOCRATIQUE tomber entre les mains peu démocratiques d'un Christophe Blocher.

  • Jules Vernes le 12.07.2018 10:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stop

    La gauche subventionne un journal à nos frais et ceci bien sûr dans l'intérêt de celle-ci ! bravo bien joué et une fois de plus aux frais du contribuable ! De notre côté, on attend toujours une baisse d'impôts tant sur le plan communal que Cantonal ! Messieurs Broulis et Junod merci de nous donner des nouvelles à ce sujet !

  • pupuce le 12.07.2018 10:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stop

    Cette décision devait être prise par le peuple et non par les RIGOLOS de la Place Palud ! Où passe notre fric !