Economie circulaire

26 février 2020 09:58; Act: 26.02.2020 10:52 Print

La fibre écolo fait tourner le marché du seconde main

par Pauline Rumpf - Surchargés depuis longtemps, les services caritatifs de revente de meubles voient arriver une nouvelle offre et une nouvelle clientèle: les jeunes sensibilisés au recyclage.

storybild

Emmaus Etagnières (VD) (Photo: Brigitte Besson )

Sur ce sujet
Une faute?

Quiconque a déjà tenté de se débarrasser d'un meuble auprès d'une oeuvre caritative en a déjà fait l'expérience: ces dernières sont assez sélectives et n'hésitent pas à refuser des objets même en bon état. Surchargées, elles n'acceptent que ce qu'elles sont sûres de vendre, faute d'espace de stockage. Même le service de vente de Facebook, Marketplace, surchauffe au point que des offres de qualité se perdent dans le flot d'annonces.

Sondage
Comment débarrassez-vous de vos vieux meubles?

Des clients plus jeunes tournés vers le vintage

Or, cette abondance d'offres est devenue encore plus vraie ces dernières années, constate par exemple le gérant du Galetas à Lausanne. Et ce depuis l'avènement du vintage, mais aussi d'une prise de conscience écologique poussant les citoyens à moins jeter et (un peu) moins acheter. «Il y a eu un tournant l'an dernier, explique Olivier Gretler. Il concerne les jeunes, mais pas seulement.» Responsable de Gloryland, situés très prés de l'Unil, de l'EPFL et de l'ECAL, André Bonzon va plus loin. «Depuis 2 à 3 ans, la clientèle estudiantine a beaucoup grossi. Ce sont des clients très agréables. Ils achètent plus de meubles anciens, tandis que les clients d'âge mûr ne veulent que du moderne.»

Ikea et Conforama ont changé le marché

Le marché du low-cost a d'ailleurs transformé la demande en matière de meubles, estime Julien Stern, coresponsable d'Emmaüs à Etagnières. Les changements de mobilier à bas coût sont facilités, le volume en circulation augmente, et «le temps d'attente avant de pouvoir venir vider un appartement est d'environ un mois tellement l'agenda est rempli», confie-t-il.

André Bonzon abonde: il est aujourd'hui plus courant de donner pour racheter que de garder. «Le vidage complet d'un appartement se fait plus fréquent depuis 5 ou 6 ans. Il y a beaucoup de déchets dans tout cela, mais on récupère plein de choses qui se revendent. Auparavant, on se séparait peut-être moins des vieux meubles de famille.»

Des trésors devenus des broutilles

Nombre de biens autrefois de grande valeur sont aujourd'hui boudés des clients. Les vieilles armoires vaudoises en bois massif estimées à 15'000 francs il y a quelques décennies partent rarement à plus de 100 francs, si elles trouvent preneur. Les grandes bibliothèques murales, à l'époque très distinguées, ne séduisent plus non plus. Seules les vieilles commodes ou mobilier de cachet séduisent la nouvelle génération. Outre les meubles, la catégorie «petites bricoles» est par ailleurs submergée par les dons de DVD et les CD.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Emamaus le 26.02.2020 10:34 Report dénoncer ce commentaire

    Fini les sous-sous

    C'est surtout qu'à force d'être pressé comme des citrons, on a plus un rond !!!!

  • Hélène le 26.02.2020 10:12 Report dénoncer ce commentaire

    j'achète en 2ème main

    Presque tous mes meubles ont été acheté en 2ème main, bibliothèques, tables, chaises. Certains meubles ont été repeint par mes soins. Je déconseille la literie et les canapés par expérience (pour le bien-être de votre dos).

  • Boloss le 26.02.2020 10:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ma femme aussi

    n'est pas une première main, mais j'en suis content.

Les derniers commentaires

  • Mendrisiotto le 26.02.2020 16:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ????????

    Oui oui, pour sûr c'est ça,??????

    • Martigny le 27.02.2020 09:00 Report dénoncer ce commentaire

      @ Mendrisiotto

      Bien.....ok parfait. Mais dès maintenant nous vous encourageons à respecter votre mise en quarantaine en raison de votre situation géographique.

  • vend pas. le 26.02.2020 15:30 Report dénoncer ce commentaire

    Incinération et point final..

    Au lieu de perdre du temps quand ça me sert plus à la l'incinération, essayé une fois de vendre des 33 tours doccasion la collection complète de Presley, Beatles, Dylan, ACDC, Uriah Heep, Jerry Lee Lewis, etc, on m'en donnais 50 centimes pièce et le type n'arrêtais pas de critiquer, pour finir, au bout d'une demi heure, raz le bol du cas social fauché, je l'ai foutu dehors et j'ai balancé près de 2000 disques.

    • Dommage le 26.02.2020 16:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @vend pas.

      Va regarder les prix sur le net ! Tu vas pleurer.....

    • vend pas. le 26.02.2020 16:55 Report dénoncer ce commentaire

      @Dommage

      Ceux qui rachètent sont des profiteurs et je n'aime pas ce genre de type, après, ce n'est pas une question d'argent, mais dhonnêteté, demain, je peux en racheter 10'000 je ne verrai pas la différence, j'ai balancé à la casse une Shelby GT 500 de 67, je l'ai restaurée, j'ai roulé avec pendant 30 ans, quand je l'ai mise en vente on me proposais 1000 balles, pour le prix et comme je n'ai pas envie de me prendre la tête, j'ai appelé un ferrailleur, c'est lui qui pleurais, quand je lui ai dit de la charger au grappin.

    • Garant le 26.02.2020 20:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @vend pas.

      Respect, quel homme, je suis impressionné !!!

    • John Camaro le 27.02.2020 07:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @vend pas.

      Pas mal ton poême mais je doute que tu dise la vérité, je te crois pas. J'ai plusieurs Oldtimer et ça se vend, mais souvent moins cher que les estimations farfelues

  • Philoo le 26.02.2020 15:13 Report dénoncer ce commentaire

    C'est écolo...

    ...et pis ça fait voyager les punaises de lit!

  • Etienne le 26.02.2020 14:36 Report dénoncer ce commentaire

    Belle excuse

    Quand on a pas de sous on ne change pas de meubles et de téléphone ou de voitures tout les 6 mois.

  • Laurent B le 26.02.2020 14:16 Report dénoncer ce commentaire

    Fauché ou mode?

    À mon avis c'est surtout le manque de moyen

    • ganache le 26.02.2020 19:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Laurent B

      Effectivement une petite recession se fait sentir... dans les années 60-80 le marché du seconde main marchait bien et avait un certain charme... il faut dire aussi qu'avec des salaires entre 1300 et 2600 fr selon les métiers cela aidait un peu...