Vaud

10 août 2017 18:39; Act: 10.08.2017 19:04 Print

La fille de la victime de Saint-Légier est en prison

par Christian Humbert - L’époux de la femme retrouvée morte en avril dans un container avait avoué le crime. Mais leur fille est aussi impliquée.

storybild

La disparue était l'unique propriétaire de la maison du couple. (Photo: chu)

Sur ce sujet
Une faute?

Incroyable rebondissement dans le meurtre d’une femme de 70 ans, retrouvée en avril dans un container à Corsier: la fille de la victime, qui avait dit aux forces de l’ordre que la disparition de sa mère était peut-être volontaire, a rejoint son père de 79 ans en prison. Une source proche de l’enquête a confirmé son arrestation, intervenue il y a déjà deux mois.

D.F., âgée d’une quarantaine d’années, mariée, sans enfant et domiciliée sur la Riviera, est prévenue d’assassinat, comme son père, ainsi que d’atteinte à la paix des morts. Il semble que l’enquête n’a pas encore déterminé son rôle exact dans le crime. Elle serait cependant suffisamment impliquée pour que sa détention ait été confirmée par le Tribunal des mesures de contrainte. Son avocat, actuellement en vacances, a fait recours, mais il a été débouté.

La cause de la mort, dont la police a exclu qu’elle soit naturelle, n’est pas clairement expliquée par les enquêteurs, très discrets sur ce dossier. Il en va de même du mobile. Il apparaît toutefois que la victime était la propriétaire unique de la maison et du terrain du couple, à Saint-Légier.

D'autres drames familiaux sur la Riviera

Cette affaire en rappelle deux autres, aussi sur la Riviera. En 2014, à Villeneuve, un octogénaire a été assassiné par sa fille et son petit-fils, qui ont tenté de faire croire au crime d’un rôdeur. Et, à l’issue de plusieurs années d’enquêtes et de procès, F. L. a été condamné pour le meurtre de sa mère, de sa soeur et d’une amie, à Vevey en 2005.