Canton de Vaud

19 février 2018 11:48; Act: 19.02.2018 12:11 Print

La fille du meurtrier de Saint-Légier libérée

Le Tribunal fédéral a ordonné la libération de la fille de la septuagénaire tuée par son époux et cachée dans un container en avril 2017.

storybild

La maison du couple de seniors appartenait à la victime. (Photo: chu)

Sur ce sujet
Une faute?

La fille de la femme de 70 ans retrouvée morte en avril 2017 à Corsier-sur-Vevey (VD) a été libérée de sa détention provisoire sur ordre du Tribunal fédéral. Le mari de la victime reste en prison.

Selon la décision du TF publiée lundi, cette personne ne peut plus être maintenue en détention provisoire au motif d'un risque de collusion. Le Ministère public du canton de Vaud l'avait ordonnée au début juin de l'année dernière.

La femme avait signalé la disparition de sa mère le 17 décembre 2016. Trois jours plus tard, la voiture de cette dernière avait été localisée. Ce n'est qu'en avril 2017 qu'un promeneur avait retrouvé le corps sans vie de la septuagénaire.

Implication contestée

Le mari avait admis une semaine plus tard avoir tué son épouse le 16 décembre lors d'une altercation. Il avait ensuite caché le corps dans un container.

Les déclarations du père et de la fille se contredisaient sur différents points, d'où la mise en détention provisoire de cette dernière. Celle-ci a contesté avoir participé à l'homicide. Lors d'une audition, elle a néanmoins reconnu que son père l'avait informée qu'il avait tué sa mère en la frappant au moyen d'un tuyau. Elle l'avait alors aidé à faire disparaître le corps. (Arrêt 1B_28/2018 du 12 février 2018)

(nxp/ats)