Drame à Leysin (VD)

04 février 2011 09:35; Act: 04.02.2011 11:31 Print

La jeune fille «souffrait d'une maladie grave»

La jeune fille, décédée jeudi lors d'un camp de ski avec son école, était atteinte d'une maladie grave qui nécessitait une «attention particulière».

La jeune fille a été évacuée par la Rega en direction du CHUV.
Sur ce sujet
Une faute?

L’Ecole de culture générale de Fribourg (ECGF) est sous le choc. Jeudi en début d'après-midi, les élèves ont appris la mort d'une camarade de 18 ans. L’ado ne s’est pas réveillée à l’heure, ce qui a alerté les trois filles qui partageaient sa chambre. Leurs cris et leurs pleurs ont alerté les autres élèves et l'encadrement du camp. La jeune fille n'a pas pu être sauvée malgré l'intervention de la Rega, qui a héliportée la malheureuse au CHUV de Lausanne.

Maladie grave

«Il est probable qu'elle soit décédée d'une crise cardiaque, mais cela reste pour l'instant une hypothèse», explique Patrice Borcard, responsable de la communication de la Direction de l'instruction publique de Fribourg, à «20 minutes».

«Cette jeune fille souffrait d'une maladie grave depuis plusieurs années, détaille-t-il. Cela ne l'empêchait pas de suivre les cours, mais elle devait respecter des périodes de repos, pendant lesquelles elle suivait les cours depuis chez elle.» La maladie n'est pas contagieuse, a-t-il précisé.

Camp interrompu

Le Camp de ski de l'ECGF a été interrompu. Les 212 élèves sont rentrés chez eux. Trois psychologues et trois médiateurs ont pris en charge les élèves qui le demandaient. Les parents des élèves ont été informés que le camp était arrêté et que la victime était atteinte d'une maladie grave. «Comme nous étions au courant de sa maladie, nous portions à cette jeune fille une attention particulière», précise Patrice Borcard. Sa venue au camp avait été «souhaitée par ses parents et approuvée par l'école». Une vigilance particulière avait été mise en place.

Des camarades sous le choc

«Nous sommes tous sous le choc», témoigne anonymement une personne ayant participé au camp de ski de Leysin. «C'était une fille populaire dans l'école, appréciée de tous», poursuit ce témoin.

Après le petit déjeuner, les élèves sont remontés dans leurs chambres pour prendre leurs affaires de ski, mais quand ils sont redescendus, la direction de l'école les a informés qu'une camarade avait été victime d'un accident. En conséquence, les activités prévues pour la journée ont été annulées.

Cérémonie et marche blanche

La mort de la jeune fille n'a été annoncée jeudi dans l'après-midi. Une cérémonie de commémoration en mémoire de la victime, s'est déroulée vendredi matin à l'ECGF.

Les élèves de l'ECGF se sont données rendez-vous à 13h30 pour participer à une marche blanche qui se déplacera jusqu'à la forêt de Moncor.

(cga)