Morges (VD)

08 mai 2012 09:19; Act: 08.05.2012 12:10 Print

La loi l'empêche de renoncer à sa candidature

François Meylan a voulu se retirer de la course à la Municipalité. La loi le lui interdit, puisque sa liste a déjà été déposée.

Sur ce sujet
Une faute?

«Dans ces conditions, je ferai tout de même campagne et j'entends représenter une alternative aux candidatures PS et PLR» annonce l'intéressé dans les colonnes de «24heures», mardi. Lundi, peu avant le délai prévu pour le dépôt des listes en vue de l'élection complémentaire à l'Exécutif du 17 juin, l'indépendant a souhaité se retirer de la course. Impossible, selon la loi sur l'exercice des droits politiques. «Nul ne peut retirer ou ajouter sa candidature après le dépôt de la liste», indique l'article 52 du texte législatif. Or François Meylan avait déposé sa liste jeudi dernier déjà auprès du greffe municipal.

Du coup, l'indépendant se retrouve en lice aux côtés de la socialiste Maria Grazia Velini et du PLR Jean-Jacques Aubert. La décision des Verts de ne pas se lancer dans l'aventure, communiquée en fin de semaine dernière, avait convaincu François Meylan de ne pas se lancer dans la course afin de ne pas avoir à arbitrer un duel gauche-droite. Le coup de théâtre de lundi aura contrecarré ses projets.

(cge)