Vaud

28 février 2019 07:01; Act: 28.02.2019 12:11 Print

La petite fête à la maison s’achève en saccage total

par Christian Humbert - Des invités indésirables ont souillé l'appart de leur hôte et l'ont frappé quand il les a priés de s'en aller.

storybild

Entre autres dégâts, les vandales ont versé de lalcool au sol et sur les meubles. (Photo: iStock / Image prétexte)

Une faute?

Ce n’est sans doute pas la fin de soirée dont Martin* avait rêvé. Alors qu’il organisait une petite fête entres jeunes au domicile familial, en mars 2018, il a été totalement dépassé par les événements, peut-on lire dans une ordonnance pénale publique. Quatre individus ont mis à sac les lieux.

Ces invités indésirables semblent n’être venus à la fiesta que pour se défouler. Un jeune de 20 ans et trois ados mineurs qui l’accompagnaient ont d’abord cassé une table du salon, puis endommagé la sono, ainsi que des poupées et des couvertures. Ils ont encore versé de l’alcool sur le sol et les meubles, avant d’y répandre aussi de la mousse à raser.

Coup de boule

Ils ont également visité le logement, notamment la chambre de la maman de Martin, où ils se sont emparés de 100 francs et d’un téléphone portable – appareil qu’ils ont ensuite jeté, non sans l’avoir brisé, «pour ne pas être repérés».

Lorsque Martin leur a demandé de partir, le plus âgé de la bande lui a dit qu’il voulait rester faire la fête. Et pour que ce soit bien clair, il lui a mis un coup de boule, tout en l’insultant. Un autre a frappé Martin au visage, d’un coup de genou. La victime a vomi et a perdu deux fois connaissance. Les médecins ont diagnostiqué un traumatisme crânien: Martin souffre d’ailleurs toujours de maux de tête.

L’agresseur, déjà condamné quelques mois auparavant, a écopé d’une peine ferme de 90 jours-amende. Ses copains mineurs ont quant à eux été sanctionnés séparément.

* Prénom d’emprunt