Vaud

11 janvier 2013 07:33; Act: 11.01.2013 07:33 Print

La police de Lausanne à la rescousse des TL

par Francesco Brienza - Des contrôleurs de bus sont escortés par des agents depuis un mois. L’un des objectifs? Montrer l’uniforme. Un choix rare, mais assumé.

storybild

Les employés des TL ne sont plus les seuls à patrouiller à bord des bus et métros. (Photo: MMS Reporter)

Une faute?

«Les billets, s’il vous plaît!» L’injonction des contrôleurs de bus prend tout de suite une autre saveur quand deux policiers armés se trouvent juste à côté. Les Lausannois doivent pourtant s’y habituer: depuis un mois, des patrouilles escortent deux fois par semaine les employés des Transports publics (TL) dans leurs rondes. «Ce nouveau type de collaboration nous permet d’être plus efficaces, détaille Valérie Maire, porte-parole des TL. Les actions vont même devenir de plus en plus régulières.»

Une convention a été signée entre la police municipale et la société, en vertu de la Loi fédérale sur les organes de sécurité des entreprises de transports publics, entrée en vigueur en juillet 2012. Celle-ci laisse le choix aux compagnies d’assurer elles-mêmes leur sécurité ou de la déléguer. Aux TL, on a préféré la piste interne, soutenue par la fameuse convention. Du côté des utilisateurs, on semble d’ailleurs conquis. «Ça rassure, se réjouit un client. Surtout qu’on voit de plus en plus d’incivilités à l’arrière, dans les bus...»

Pour la police, le coup est double: «On met davantage la pression sur les fauteurs de trouble, tout en gagnant en visibilité», explique la porte-parole Anne Plessz. Mais en a-t-elle les moyens? Alors que son commandant Pierre-Alain Raemy parle lui-même de sous-effectif dans ses rangs? «Tout nouveau partenariat est bon à prendre, car il permet d’intervenir en amont», tranche Anne Plessz.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Céline M. le 11.01.2013 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    A quoi ça sert

    De mieux en mieux... La police qui se dit en sous-effectif sert maintenant à accompagner les contrôleurs de bus. Il ne me semble pourtant pas que la resquille est l' une des cause majeure de l'insécurité. Des transports publics gratuits ne régleraient-ils pas ce problème ?

  • Yves le 11.01.2013 11:12 Report dénoncer ce commentaire

    Idée ou utopie?

    En bref, pour réagir à tous les commentaires ci-dessous et pour proposer une solution (pas LA solution, lisez-moi bien) qui pourrait permettre une amélioration globale de tous les problèmes (resquilleurs, violences, dealers, automobilises "vertueux" mais malheureusement toujours victimes de contrôles radars abusifs et répréssifs...): L'éducation, et le respect des lois et des règles diverses établies. Ce serait tellement simple à appliquer si lon ne regardait pas toujours que pour son petit confort personnel, mais avant tout pour le bon fonctionnement de la société.

  • Phil P le 11.01.2013 08:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est que le début

    Si "on" n'avait pas laissé la situation dégénérer il n'y aurait pas eu besoin d'en arriver là. Et je pense que tout cela va hélas continuer parce que les politiciens et la soi-disant justice vont continuer à réagir contraints et forcés plutôt que de Gérer la société.

Les derniers commentaires

  • TramWay le 13.01.2013 21:17 Report dénoncer ce commentaire

    Les Transports Lamentables innovent

    Cela va peut-être rendre les contrôleurs des TL moins arrogants avec leurs clients

  • Oliver Twist le 12.01.2013 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    A qui profite le crime?

    Tu n as pas de billet qui coute 3fr50, et oublie ta carte d identite? Intervention de la police, tu ne paie pas l amende? 2 jours de prison, un jour de prison coute 300 francs a la societe, on peus dire que dans le pire des cas, le fait que qqun n aie pas de billets coute 1000 francs a la societe... A qui profite le crime?

  • loris moser le 11.01.2013 19:20 Report dénoncer ce commentaire

    enfin de la sécurité

    en tant qu'employé des TL je cônstate souvent que des personnes qui se sont fais contrôlé sans prenne a nous conducteur. alors enfin la police sa limitera le nombre d'agression dans les bus.

  • Céline M. le 11.01.2013 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    A quoi ça sert

    De mieux en mieux... La police qui se dit en sous-effectif sert maintenant à accompagner les contrôleurs de bus. Il ne me semble pourtant pas que la resquille est l' une des cause majeure de l'insécurité. Des transports publics gratuits ne régleraient-ils pas ce problème ?

  • Toni Lamotte le 11.01.2013 16:04 Report dénoncer ce commentaire

    le gag

    La police pour aider les contrôleurs :-) suis pas sûr que ça permette de calmer le jeu. Lorsqu'on voit l'ambiance à la vue d'une uniforme. Drôle de choix, mais bon si ça peut rassurer les peureux pourquoi pas.