Montreux (VD)

18 juillet 2018 06:59; Act: 18.07.2018 08:12 Print

La police l'oblige à payer un test de drogue négatif

par Yannick Weber - Un automobiliste suspecté de conduite sous stupéfiants a pu prouver son innocence par une analyse d'urine. Mais les autorités lui facturent 200 fr. de frais.

storybild

(Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Payer des «frais d'intervention» de police pour un contrôle routier qui n'a abouti sur aucune infraction: c'est ce qui pend au nez de Gael*, 27 ans. Une nuit de fin avril, à la sortie d'autoroute de Montreux (VD) avec un ami, des agents lui font passer un test salivaire de détection de drogues. «Ils étaient trois jeunes flics et savaient à peine utiliser leur test... il a donné positif à la meth, alors que je n'en ai jamais pris», conteste-t-il. Il subit ensuite une analyse d'urine pour exclure tout faux-positif. Les deux jeunes hommes finissent ensuite livrés à eux-mêmes, en pleine nuit au bord de la route.

Permis retiré, puis rendu

Dans l'attente des résultats, on lui retire son permis. Les analyses d'urine confirment ensuite les dires de Gael: il n'avait pris aucune drogue. Après un mois sans pouvoir conduire, le Service des autos lui rend son permis et clôt son dossier. Mais entre temps, il avait reçu une facture de 200 fr. de Police Riviera. Croyant à tort qu'il s'agissait d'une amende et blanchi de toute infraction, il réclame son annulation.

Mais la police refuse. «La facture concerne uniquement les frais se rapportant à l’intervention de Police Riviera, conformément aux prescriptions fixant les émoluments dus pour certaines interventions», répond-elle. En clair, un article du règlement prévoit des frais lors d'interventions «auprès de conducteurs pris de boisson, sous l’influence de produits stupéfiants ou de médicaments», pour un montant allant de 200 à 1'000 fr.

Lourdeur administrative

Or, les résultats des analyses ont infirmé la conduite sous stupéfiants. «Les frais sont dissociés des décisions du Service des automobiles», explique Police Riviera. Car une procédure du côté judiciaire est encore possible auprès du Ministère public, averti automatiquement en cas de premier résultat positif. «Il appartient au magistrat en charge de l’affaire de transmettre le renseignement», précise la police. Si ce dernier renonce à son tour à toute mesure, la facture sera-t-elle finalement annulée? «Les frais d’intervention n’auront pas lieu d’être maintenus», confirme Police Riviera.

Le hic, c'est que le Tribunal d'arrondissement ne s'est pas manifesté auprès de Gael, dont la facture est échue depuis 10 jours. Piégé dans cette lourdeur administrative, il a le choix: payer et réclamer ensuite un remboursement. Ou attendre, et s'exposer à des frais de rappel.

*Prénom d'emprunt

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Titi le 18.07.2018 07:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mouais....

    On se permet pas mal de choses du côté de la police il me semble... et finalement, même si tu as rien à te reprocher, tu devras payer! Elle est belle notre Suisse!

  • Samlepirate le 18.07.2018 07:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On marche sur la tête

    Normal, tout va bien. Tu n'as rien fait de mal et tu raques... Mon pays déconne vraiment et dans tous les domaines...

  • brAno le 18.07.2018 07:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le savoir faire du professionnalisme

    ils ne savent plus quoi et comment faire pour encaisser, l'argent, l'argent et que l'argent qui doit entrer dans les caisses peut importe comment tant que ça entre! bravo aux jeunes d'avoir dénoncé et sourtout ne pas se laisser faire et ce n'est pas parce que c'est l'autorité que c'est le bon dieu sur terre. parfois il faut se remettre en question et avoir aussi du courage pour avouer son tort et ceci s'appelle aussi être professionnel sans oublier de s'excuser.

Les derniers commentaires

  • Pas Juste le 19.07.2018 22:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Juste

    Et les stéroïdes que nos chers policiers consomment comme des bonbons après leur fitness, on les repèrent sur ce fameux test salivaire ????

  • Suisse le 19.07.2018 15:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honteux

    Un vrai abus dautorité !!!!! Un mois de retrait de permis? La police doit lui dédommager!

  • Seth Bert le 19.07.2018 13:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Conseil juridique

    Avec une bonne assurance juridique, tu portes plainte contre la police pour condamnation abusive et tu lui fais payer un mois de taxi à CHF 50000, plus les CHF 200.- et tu crées ainsi un précédent pour les empêcher dêtre très cons! Le retrait est juste inadmissible! La punition contre les petits poulets sans cervelle doit être exemplaire!

  • Aristote Contour le 19.07.2018 10:17 Report dénoncer ce commentaire

    Le profil psy de qqun se croyant important parce q

    Fais toi rembourser les frais engagés podédommagements pour le tort moral. En deux semaines en Irlande j'y suis encore, j'ai vu 4 voitures de flics sur les routes et ai fait l'ile dans tous les sens... Dans mon pays qui devient débile à se niveau, c'est ce qu'on voit le temps de faire Aigle-Vevey. Ça interroge....

  • Julien le 19.07.2018 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui ben

    Cest des grands guignols je vais aller vendre de la drogue à la Riponne jai meilleur temps que dêtre honnête . Ou va le monde . Après cest une erreur ça peut très bien arrivé ...