Nyon

17 mars 2019 14:52; Act: 17.03.2019 17:44 Print

La population refuse toute augmentation des impôts

Les habitants de la commune vaudoise de Nyon ont désavoué, par les urnes, leurs autorités qui voulaient une hausse de la fiscalité.

storybild

La hausse du taux d'imposition de 61 à 65% a été refusée par 4546 Nyonnais, contre 1625 voix favorables (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Nyon n'augmentera pas ses impôts. Au grand dam de leurs autorités, les habitants de la commune vaudoise ont balayé à 73,67% une augmentation de la fiscalité.

La hausse du taux d'imposition de 61 à 65% a été refusée dimanche par 4546 Nyonnais, contre 1625 voix favorables. La participation s'est élevée à 46,9%. Accepté en novembre dernier par le Conseil communal, le relèvement de la fiscalité était combattu par un référendum lancé par les trois partis de droite (PLR, UDC, Vert'libéraux). "Dès le moment où le référendum a abouti, on se doutait bien que nous avions peu de chances de l'emporter", a reconnu le syndic de Nyon, Daniel Rossellat, contacté par Keystone-ATS.

L'élu indépendant a dit comprendre le refus de ses concitoyens. "Je conçois qu'on ne souhaite pas payer davantage d'impôt pour compenser la baisse des recettes fiscales des entreprises", a-t-il expliqué, faisant référence à la réforme vaudoise de la fiscalité des entreprises (RIE III) qui plombe les finances nyonnaises.

Situation "très difficile"

En augmentant les impôts, la municipalité espérait limiter le déficit budgétaire 2019 à 8,4 millions de francs. Elle estime désormais que ce déficit pourrait s'établir à près de 15 millions pour l'année en cours.

Pour Daniel Rossellat, il n'est pas exagéré de parler de crise à Nyon. "Nous n'en sommes en tout cas pas loin. La situation financière de la commune va devenir très difficile", juge-t-il. Selon lui, la population doit s'attendre à une diminution "drastique" de certaines prestations et subventions.

Dans le camp adverse, la satisfaction était de mise dimanche. "Nous sommes ravis. La population a pu voter en connaissance de cause et elle a envoyé un message clair à la municipalité", a affirmé le conseiller communal UDC Sacha Soldini, l'un des coprésidents du comité référendaire.

Les autorités doivent désormais "prendre le taureau par les cornes" pour améliorer la situation financière de Nyon, a averti M. Soldini. "La municipalité doit apprendre à maîtriser et à prioriser les dépenses, c'est la seule solution", a-t-il estimé.

Assises financières

Ce n'est pas la première fois que les habitants de Nyon refusent nettement une hausse d'impôt. Lors de votations en 2002 puis ensuite 2007, les trois quarts de la population avaient déjà rejeté une augmentation - de 5 points à l'époque - du taux d'imposition.

Pour essayer de trouver des solutions, la municipalité a décidé d'organiser des assises financières. Elles se tiendront samedi prochain et s'adresseront aux élus communaux ainsi qu'à un panel de représentants de la société civile. "L'objectif est d'échanger les points de vue et d'imaginer une stratégie financière pour faire face aux défis qui se présentent à nous", a expliqué M. Rossellat.

A noter finalement que Nyon, en maintenant son taux d'imposition à 61%, reste l'une des communes vaudoises les plus favorables en matière fiscale. La moyenne cantonale s'établit à 68% et une seule autre ville du canton - Pully à 61% également - s'avère autant attractive pour les impôts communaux.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Dupont le 17.03.2019 16:04 Report dénoncer ce commentaire

    Normal

    Ce résultat reflète un ras le bol fiscal de la population. Et si la ville de Nyon réduisait un peu son train de vie? C'est ce que les citoyens doivent faire aussi quand ils n'arrivent plus à tourner.

  • Pauline2 le 17.03.2019 15:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien joué

    Bien voté les Nyonais ! C est encore la gauche qui voulait augmenter pour des dépenses inutiles ! J espère que Lausanne va aussi éjecter cette gauche destructrice .

  • Marc le 17.03.2019 15:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dépenses

    Tant mieux..cela suffit ! A quand une diminution des dépenses

Les derniers commentaires

  • Pierre Albert le 19.03.2019 00:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Votez UDC

    La marque de fabrique de l'UDC est de ne jamais dépasser un budget.

  • ancien de montreux le 18.03.2019 16:33 Report dénoncer ce commentaire

    d'autres gilets

    Alors mettez vos gilets jaunes! Bon là, ça va, de 61 à 65%, quand vous serez taxés de 95 à 99%, là il faudra d' autres gilets,

  • Vincent le 18.03.2019 13:54 Report dénoncer ce commentaire

    Sans mes impôts

    Depuis 5 ans en guerre avec cette commune pour mes impôts. Chaque année j'ai droit au coup de fil de l'administration fiscale et leur harcèlement. Il ne peuvent pas supporter que j'ai passé de 14000.- d'impôts par année à zéro! Après mon divorce je me suis aménagé un 2,5 pc au sous sol chez mes parents et je leur donne 600.- par mois. Je travail de 6h à 10h30 pour 2600.- par mois. Je passe mes journées en ville, tournées de bistrots, restaurants et la belle vie. Ça ne plait pas à ladministration! et chaque fois ils téléphonent pour savoir ou je travail les autres 50% en menaçant des contrôles

    • Ines le 18.03.2019 14:57 Report dénoncer ce commentaire

      @Vincent

      Tu fait ce que tu veut du moment que tu ne reçoit pas un subside maladie, que tu n'a pas une pension à payer ou que ton ex ne demande pas des aides! et que le jour que tu va à la retraite tu ne demande pas de complémentaires avs. Dans ces conditions malgré que tu bénéficie de tout les services payé par nos impôts tu peut te permettre de faire le touriste. Chose que je doute fortement! car il me semble difficile vivre avec 1700.- d' avs avec le salaire que tu touche actuellement et si par malheurs tu finira dans un ems c'est grâce aux autres contribuables que tu pourra y être.

    • Jean le 18.03.2019 16:34 Report dénoncer ce commentaire

      @Ines

      Aujourd'hui tout citoyens qui ne gagne pas au moins 4100.- brut pour au moins 43 ans, il ne couvre pas son coût dexistence! donc la personne qui gagne 2600fr par mois, suffisant pour lui sans rien demander a cause de peu de charges, reste un assisté sur le dos de la société. C'est pour ça que l'administration n'aime pas les contribuables qui travaillent à temps partiel.

  • Suisse le 18.03.2019 11:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    PLR - GE

    Courage Pierre Maudet.

  • Eric le 18.03.2019 11:20 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage!

    Lincompétence de qui fait une proposition et n'explique pas aux citoyens que c'est ceux de la classe inférieur qui seront les perdants. Mieux faire payer 10.- de plus d'impôts sur un salaire de 4000.- qu'enlever 10.- sur le RI, subsides assurances maladie et complémentaires avs. Encore une fois c'est ceux qui n'ont rien qui passent à la caisse!

    • Denise le 18.03.2019 11:55 Report dénoncer ce commentaire

      @Eric

      J'aimerais bien savoir le montant correspondant de la différence entre 61 à 65% pour un simple employé qui gagne 4000fr! car si c'est comme tu dis de 10fr alors oui! personne nous as fait un exemple concret! Je pense que dans une ville comme Nyon on est 60% de la populations qui sommes à moins de 4000fr de salaire net! donc majoritaire.

    • Serge le 18.03.2019 12:07 Report dénoncer ce commentaire

      @Eric

      De toute façon on perdra en service! la première économie se fera avec les employés communaux. 200'000.- par années seront économisé sur 3 employés avec la fermeture de la déchetterie de deux demi journées par semaines et les achats de nouvelles machines sera reporté ultérieurement. Donc je ne sais pas si c'est 10.- par habitant mais une chose est certaines que le prochain automne on roulera sur beaucoup plus de feuilles mortes en ville.

    • Mario le 18.03.2019 12:24 Report dénoncer ce commentaire

      @Eric

      Totalement d'accord!!! ce n'est pas le citoyens moyen qui va avoir des centaines de francs d'impôts supplémentaires! Encore une fois le clan Rossellat n'a pas été capable d'expliquer à la populations l'impact réel de cette différence. Maintenant faut couper dans les dépenses et payer le chômage de quelques personnes. Nul!

    • Monica le 18.03.2019 12:36 Report dénoncer ce commentaire

      @Serge

      Jespère que c'est une plaisanterie car les opposants ont bien préciser de refuser l'augmentation et qu'aucune coupe dans les services allait être fait. La commune doit trouver des solutions ailleurs et ne pas couper dans leur personnel ou les services à la populations.

    • Marcel le 18.03.2019 12:41 Report dénoncer ce commentaire

      @Serge

      Si c'est le cas je te garanti qu'au lieu de monter à la déchetterie je vais au château et je laisse mes déchets devant la porte.