Démographie

06 décembre 2011 11:53; Act: 06.12.2011 12:17 Print

La population vaudoise boostée par l'immigration

L'immigration est à l'origine du boom démographique vaudois, canton qui connaît une hausse de sa population plus importante que dans le reste de la Suisse.

storybild

Le canton a gagné en dix ans 92'000 habitants. (Photo: www.scris.vd.ch)

Une faute?

Le canton de Vaud a enregistré une croissance démographique hors norme durant la décennie 2000 à 2010. La population a augmenté de 15%, nettement en dessus de la moyenne suisse ( 9%). Cette croissance s'explique principalement par les flux migratoires.

Le canton a gagné en dix ans 92'000 habitants pour atteindre 708'200 personnes à la fin 2010, indique mardi une étude du Service statistique cantonal (SCRIS). Cette forte progression s'explique par une conjoncture économique favorable et par la mise en oeuvre dès 2002 de la libre circulation avec l'Union européenne (UE) qui a stimulé les flux migratoires, Portugal et France en tête.

La part de la population étrangère a passé de 26% en 2000 à 30% en 2010, malgré la naturalisation de 42'800 personnes sur la période. Le premier motif d'immigration est les raisons professionnelles (35% des arrivées en 2010), le deuxième est le regroupement familial (31%). Vaud accueille aussi un grand nombre d'étudiants.

Vieillissement moins marqué

Cette immigration a ralenti le vieillissement démographique. Une particularité de la population vaudoise est d'avoir des classes d'âge très fournies entre 30 et 50 ans, soit les âges actifs dont une grande partie est constituée par les étrangers, note le SCRIS.

Au chapitre de la répartition de la population selon l'état civil, le Service cantonal observe que la part de célibataires a progressé, passant de 42 à 44%. La tendance est aux unions libres et aux mariages plus tardifs. Le canton a comptabilisé quelque 500 partenariats enregistrés entre 2007, date de son introduction, et 2010.

(ats)