Lausanne

10 janvier 2019 18:54; Act: 10.01.2019 19:21 Print

Le «killer» de bobos se fait virer d'Instagram

Finies les moqueries plus ou moins gentilles à l'encontre des bobos lausannois. Le compte Realsousgare a été suspendu.

En octobre dernier, nous avions rencontré le mystérieux «tueur» de bobos dans son fief Lausannois, le Parc de Milan.
Sur ce sujet
Une faute?

«Cette page n’est malheureusement pas disponible.» Depuis mardi, les 8300 abonnés du compte Instagram «Realsousgare» sont orphelins des moqueries destinées aux bobos du quartier lausannois de Sous-Gare. Le compte a tout simplement été suspendu, rapporte 24heures.ch. En cause: le non-respect des règles de la communauté. Son auteur, un Lausannois de Sous-Gare qui tient à rester anonyme, est écœuré. La plate-forme ne lui a pas donné la moindre explication. «Mes images ne sont pas violentes et mes propos ne sont ni haineux ni racistes», indique-t-il. Reste qu'il n'en possède très souvent pas les droits. Même si la pratique est très courante dans l'univers des mèmes, elle n'en est pas moins risquée.

Depuis mardi, le jeune homme de 18 ans n'arrête pas d'essayer d'entrer en contact avec le réseau social, sans succès. «Il n’y a personne à l’autre bout, déplore-t-il. Personne à qui parler. Il n’y a rien d’humain là-dedans.» Mais tout n'est pas perdu. Un compte suspendu ne veut pas dire qu'il sera fermé à jamais. La décision est temporaire et Instagram pourrait revenir en arrière.

Realsousgare a été créé l'été dernier. Le compte a pour but d'égratigner les bourgeois-bohèmes lausannois, ou bobos, qui se concentrent dans le quartier qui s'étend de la gare au bord du Léman. Son auteur, lui-même né là, adore les taquiner et soulever leurs supposées contradictions. Il espère pouvoir recommencer très bientôt.

(frb)