Grand prix du Maire de Champignac

14 décembre 2008 20:48; Act: 14.12.2008 20:48 Print

Le Champignac d'or à un militaire

Le colonel brigadier Daniel Berger a reçu samedi à Lausanne la plus haute distinction, le «plâtre doré», du Grand Prix du Maire de Champignac.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Le Champignac d'argent est allé à l'économiste Jean-Pierre Ghelfi pour ses prévisions audacieuses.

Le Grand Prix 2008 distingue un premier coup très réussi. Il récompense les qualités pédagogiques du brigadier Daniel Berger qui a déclaré dans «Armee Aktuell», revue de la brigade blindée 1: «je pars du principe que tout exercice doit être répété quatre à cinq fois jusqu'à ce qu'il soit réussi du premier coup».

Audace

Sur les ondes de la Radio Suisse Romande (RSR), Jean-Pierre Ghelfi a osé une prophétie courageuse: «il y a quelques mois, (...) je vous avais dit que tout était possible. Tout ce qui se passe depuis montre que ce n'était pas tout à fait faux».

La mention «Tout fout le camp» échoit à Florian Baier, candidat du Parti évangélique genevois. «Le problème, avec la question de l'avortement, c'est qu'on a un tout petit peu jeté le bébé avec l'eau du bain», a-t-il déclaré à la RSR, en octobre dernier.

Valais et Vaud

Simon Epiney, ex-conseiller national et aux Etats, reçoit la mention «Valais demain»: «regarder l'avenir dans un rétroviseur, c'est entretenir un miroir aux alouettes et faire un combat d'arrière-garde pour préserver des rentes de situation. Autant, dès lors, s'accommoder des réformes en marche», a-t-il dit au «Nouvelliste».

Le conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis obtient la mention «Manque pas de souffle» pour deux phrases: «pour moi, tout travail mérite salaire, et pas l'inverse» et «A coup de questions mal posées, le centre droit s'époumone à chercher des équilibres que l'air du temps s'évertue à déchirer, alors qu'une droite dure a fait son apparition, exigeant une politique de droite sans compromis».

Inspiré de Spirou

Inspiré d'un personnage de la bande dessinée «Spirou», le Grand Prix du Maire de Champignac est décerné chaque année depuis 1988 par les lecteurs du journal «La Distinction». Il récompense «les personnalités qui se sont distinguées au cours de l'année par leur excellence dans l'art oratoire et leur maîtrise de la rhétorique classique».

(ap)