Vaud

15 mars 2018 16:57; Act: 15.03.2018 16:57 Print

Le LEB cesse son activité de transport routier

La décision prendra effet le 30 avril prochain.

storybild

(Photo: LEB.ch)

Sur ce sujet
Une faute?

Le conseil d'administration du Lausanne-Echallens-Bercher (LEB) met un terme aux activités de transport routier de marchandises au 30 avril prochain. Il l'explique par la rude concurrence du secteur et la volonté de se concentrer sur le chemin de fer.

Connu pour ses trains verts et blancs reliant le Gros-de-Vaud à Lausanne, le LEB l'est moins pour son Service routier marchandises (SMR). Camions et remorques font pourtant également partie du matériel qu'il utilise depuis les années 1960.

Reste que cette activité accessoire «est soumise à un contexte concurrentiel de plus en plus fort», indiquent jeudi le LEB et les transports publics lausannois (tl). Le service n'est même plus rentable pour poursuivre «sereinement».

Perte d'un client

S'y ajoute la perte d'un important client fin 2017 et le conseil d'administration a décidé de tirer la prise. Face au développement démographique du Gros-de-Vaud, la compagnie a ainsi choisi de se concentrer sur le déplacement des pendulaires.

Cette cessation d'activité n'est pas sans conséquences pour le personnel. Quatre personnes sont touchées, précise le communiqué. D'autres solutions professionnelles leur sont proposées. Quant au matériel, il sera racheté par une entreprise de Bussigny.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Cest Moi le 15.03.2018 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci les tl

    Bravo le rapprochement tl ! Démantèlement à outrance, inefficacité et autres. Bientôt des trains blancs à carrés bleu dans le Gros de Vaud ? Où bientôt des bus ??

  • l'autre ou l'un le 15.03.2018 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aïe aïe aïe

    le LEB c'est déjà séparé d'une partie de son service SRM en fin d'année passée, 3 collaborateurs donc 3 emplois disparus personne n'en a parlé à l'époque ... no comment ça vaut mieux, je risque d'être impolis sinon ...

  • Patricia P. le 15.03.2018 22:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on jette tout au TL

    Prévisible avec les TL qui ne pensent qu'aux voyageurs et leurs besace. Les marchandises c'est pas rentables, et pas le domaine des TL. Même pas écologiste.

Les derniers commentaires

  • RAF-13 le 20.03.2018 00:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    MM.du LEB les vaudois en premier

    Les TL cessent cette activité mais sollicitent des camionneurs français pour le transport de matériaux pour le chantier de la halte après Cheseaux ! Est-ce normal ? Il me semble que la région lausannoise compte suffisamment de transporteurs pouvant assurer ce type de service dautant plus que le financement est assuré par les contribuables vaudois !

  • Jo Bonpain le 16.03.2018 10:09 Report dénoncer ce commentaire

    Bleu et blanc contre vert et blanc

    Trait d'union ville-campagne ou fossoyeurs du Gros-de-Vaud ?

  • Pedro le 16.03.2018 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement...

    Dans certains pays, c'est le train qui aurait été supprimé, au profit des camions...

    • Jéjé le 16.03.2018 11:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Pedro

      Sauf que le train nira pas chercher les produits de lagriculture directement au champs, le service marchandise du LEB le faisait, le 80% de leurs transports étaient transvasés sur le rail depuis les gares CFF qui entoure le Gros-de-Vaud. Ce principe ne sera pas repris et par conséquence plus de camions sur nos routes pour de plus longues distances.

    • Patricia P. le 16.03.2018 19:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jéjé

      oui comme en France donc idée d'un employé haut placé.

  • mo bil le 15.03.2018 22:40 Report dénoncer ce commentaire

    L'essentiel,le reste n'est que garniture

    A force de tout centralisé, de faire des arrêts de bus de designers qui se change tellement vite qu'il devrait y avoir une exposition! Et je pense que l'enfouissement de la ligne dois pesé dans le budget... donc, cause = effet.

  • Patricia P. le 15.03.2018 22:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on jette tout au TL

    Prévisible avec les TL qui ne pensent qu'aux voyageurs et leurs besace. Les marchandises c'est pas rentables, et pas le domaine des TL. Même pas écologiste.

    • Tatoo le 16.03.2018 06:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Patricia P.

      C'est de toute manière pas la décision des tl mais celle du conseil d'administration de leb. CF l'article.