Ecole vaudoise

19 février 2019 19:07; Act: 19.02.2019 19:07 Print

Le Parlement contre le retour d'une troisième voie

par Yannick Weber - Les députés ont refusé une motion qui demandait de réintroduire une troisième voie préparant mieux à l'entrée dans le monde professionnel.

storybild

L'idée de l'ancienne députée n'a pas séduit les élus vaudois. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Grand Conseil s'est penché mardi sur une motion de l'ancienne députée UDC Fabienne Despot. Celle-ci souhaitait non pas réintroduire la décriée Voie secondaire à options (VSO), supprimée avec l'entrée en vigueur de la Loi sur l'enseignement obligatoire (LEO) en 2013, mais réfléchir à la possibilité de recréer une troisième voie «qui pourrait mettre en avant des capacités qui ne seraient pas scolaires dans des structures préparant à la vie professionnelle», selon le texte de la motion.

L'élu UDC Philippe Jobin a vainement tenté de convaincre ses collègues. Il a relevé que des critiques concernant le système à deux voies émanent du terrain, et non de politiciens hors des établissements. Le but de la motion était de trouver une voie plus adaptée aux élèves avec des capacités manuelles mais avec des difficultés scolaires, afin de mieux pouvoir les insérer sur le marché du travail.

Proposition prématurée

Mais pour de nombreux autres députés, l'idée était prématurée. Plusieurs d'entre eux ont relevé que la motion arrivait bien trop tôt et qu'il fallait attendre un premier bilan de la LEO. «Quand la motion a été déposée, la première volée d'élèves sous le régime de la LEO n'avait même pas encore terminé le cycle», a souligné Roxane Meyer Keller (PS). Quant à Claude Schwaab (PS), il a voulu rappeler qu'après de nombreux changements, le système scolaire vaudois avait désormais besoin de stabilité.

La conseillère d'Etat en charge de la formation Cesla Amarelle a également invité les députés à rejeter la motion, expliquant que des mesures d'améliorations de la LEO étaient déjà en cours et que des enseignants, doyens et parents avaient émis le souhait de voir cette loi être consolidée plutôt que démolie. Les députés l'ont suivie: 91 ont voté contre la motion, et seuls 33 pour.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pestalozzi le 19.02.2019 19:30 Report dénoncer ce commentaire

    Vive la 3ème voie

    Les parlementaires n'ont aucune idée de la réalité scolaire. Une troisième voie ne décourageait absolument pas les élèves mais leur permettait de prendre confiance, de travailler à leur rythme et d'obtenir des résultats magnifiques. Prof de VSO pendant plusieurs décennies, je suis fier des parcours de mes élèves et regrette infiniment le choix de Mme Lyon d'instaurer ce système à deux voies qui freine les meilleurs et décourage les plus faibles.

  • jai le 19.02.2019 19:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'école c'est du passé

    Je suis au contact des enfants et ne peux vous dire que vouloir mélanger tous les niveaux ça fonctionne pas. Ça fait des années que le système scolaire vaudois pose problème. Les enfants sont de plus en plus déconnectés de la vie... malheureusement

  • Mendrisiotto le 20.02.2019 08:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ??????

    Le plus grand problème, c'est les outils de travail donnés aux profs pour enseigner, ce n' est pas avec des feuilles volantes ou les élèves doivent boucher des trous avec des mots ou faire des croix,C' est avec des cahiers ou ils écrivent la leçon enseignée et comprise, que se soit aux niveaux des accords entre le verbe être ou avoir, les liaisons au singulier ou pluriel.Bon OK ,ce n' est plus le même langage,,il faut être académicien aujourd'hui.

Les derniers commentaires

  • Mendrisiotto le 20.02.2019 11:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ??????

    Comment voulez vous introduire des gosses qui sortent de l' école sur le marché du travail ,et qui ,sur une demande de faire un apprentissage font 30 fautes d' orthographe sur leur lettre avec leurs motivations.Il y a clairement des problèmes dans l' instruction publique,Donc il est nécessaire de mettre ces 3 voies . Précision, je suis un maitre d' apprentissage et expert aux examens.

    • Pluche le 20.02.2019 13:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mendrisiotto

      Vous avez absolument raison... drôles de parlementaires...

    • gbf le 20.02.2019 13:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mendrisiotto

      Quand on laisse l'instruction publique dans les mains des socialistes, on ne peut que s'attendre à un enseignement qu'ils appellent égalitaire. Il faut que tout le monde puissent faire des études supérieures sans en avoir les facultés. Mais dans la vie professionnelle seulement les meilleurs pourront réussir. Et les socialistes n'ont pas compris que ce n'est pas la prime à la médiocrité qui va faire la différence.

    • Pas Que le 20.02.2019 20:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mendrisiotto

      Même en sortant du gymnase c est la cata en orthographe et on écrit comme on parle!

  • Martine le 20.02.2019 09:15 Report dénoncer ce commentaire

    Vive la troisième voie

    J'ai moi même faite partie de la vso et je peux vous dire que c'etait le Declique pour moi de m´investir plus à l´ecole car j'ai fait tout mon possible pour passer en vsg. De la vso j'en garde de trésor bons souvenirs car ça m´a boosté sur l'an confiance en soi.

    • Pluche le 20.02.2019 14:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Martine

      Ça fait plaisir de vous lire ai un fiston qui a eu ce déclic et qui est un excellent avocat aujourd'hui...

  • Mendrisiotto le 20.02.2019 08:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ??????

    Le plus grand problème, c'est les outils de travail donnés aux profs pour enseigner, ce n' est pas avec des feuilles volantes ou les élèves doivent boucher des trous avec des mots ou faire des croix,C' est avec des cahiers ou ils écrivent la leçon enseignée et comprise, que se soit aux niveaux des accords entre le verbe être ou avoir, les liaisons au singulier ou pluriel.Bon OK ,ce n' est plus le même langage,,il faut être académicien aujourd'hui.

  • Boil le 20.02.2019 08:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A qui profite le crime

    Cette solution à deux voies n'est pas conçue pour le bien des élèves, mais pour faire des économies là, où il ne faut pas.

  • Justin le 20.02.2019 07:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    école castratrice

    Avec l'école actuelle, on n'aurait sans doute jamais entendu parler d'Albert Einstein.

    • Juste Ice le 20.02.2019 08:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Justin

      C est vrai, il y a un sérieux manque d autistes dans notre élite.