France voisine

24 août 2019 22:55; Act: 25.08.2019 07:53 Print

Un TGV, des vaches et plus de 5h de retard à Lausanne

Un convoi s'est retrouvé immobilisé dans le Doubs, samedi après-midi, après avoir percuté un troupeau. Au terme d'une attente interminable, les passagers sont finalement arrivés à bon port.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Ils pensaient arriver en milieu d'après-midi à Lausanne. Ils ont finalement rallié la capitale vaudoise dans la nuit: le trajet en train depuis Paris ne s'est pas déroulé comme prévu, samedi, pour les passagers d'un TGV Lyria.

À la hauteur de Frasne, une ville du Doubs située à une vingtaine de kilomètres de Vallorbe, le convoi a percuté des animaux qui se trouvaient sur les voies. «Tout à coup, vers 14h30, le train s'est arrêté. On nous a dit qu'on avait heurté un troupeau de vaches», explique un lecteur se trouvant à bord.

Triste spectacle

L'arrivée dans la capitale vaudoise, alors prévue à 15h39, était donc compromise. D'autant que le convoi ne semblait pas prêt à repartir. «Le corps d'une des bêtes s'était semble-t-il retrouvé coincé sous le train», poursuit le Vaudois, qui précise que les rideaux des fenêtres du wagon ont été tirés pour que les passagers ne soient pas contraints d'assister au triste spectacle.

En début de soirée, après de longues heures d'attente, le TGV a pu effectuer quelques mètres en arrière et les passagers ont été débarqués dans la petite gare de La Joux, un peu avant Frasne, où un autre convoi s'est arrêté pour leur permettre de reprendre le voyage. «On a même reçu des lunchs», ajoute, amusé, le lecteur. Finalement, tout ce petit monde est arrivé à destination à 21h10, soit avec plus de 5 heures de retard sur l'horaire prévu.

(mst)