Métro lausannois

12 décembre 2011 13:56; Act: 12.12.2011 14:07 Print

Le canton financera les études du m3

Ces études d'optimisation devront être terminées d'ici fin juin 2012, pour espérer obtenir une subvention fédérale.

Sur ce sujet
Une faute?

Le canton de Vaud financera entièrement, à hauteur de 605'000 francs, les études d'optimisation du m3, le projet de troisième métro lausannois.

L'objectif est d'achever ces études avant la fin de la révision du projet d'agglomération Lausanne-Morges (PALM), qui sera déposé à Berne à la fin juin, ont annoncé lundi dans un communiqué commun la Ville de Lausanne et l'Etat de Vaud. D'ici cette date, les partenaires devront choisir entre deux variantes: métro ou tram.

Les études porteront notamment sur les coûts et les gains d'une synergie de maintenance et d'exploitation avec le métro m2 inauguré en 2008. Il s'agira d'examiner les possibilités d'interfaces et de liaisons entre les deux métros, avec par exemple une rocade entre les deux lignes à la gare, le m3 reliant désormais Ouchy.

Le projet englobe aussi l'étude préliminaire d'un dépôt-atelier pour le m3. «Il ne sera pas possible d'utiliser le dépôt du m2 à Vennes», a expliqué à l'ATS le conseiller d'Etat François Marthaler. Enfin, il est prévu de se pencher sur une amélioration de la desserte de bus actuelle, en tant que solution alternative ou provisoire dans l'attente de la réalisation éventuelle du m3.

Canton à la caisse

Le m3, une idée du municipal lausannois Olivier Français, avait jusqu'ici été étudié aux frais de la ville, pour un montant qui dépasse les 500'000 francs. Le canton passera à la caisse pour les études complémentaires. La facture finale du m3 reste à préciser. Le surcoût par rapport au dernier projet de tram connu représente un investissement de l'ordre de 150 millions de francs.

(ats)