Bagarre à Yverdon

11 mai 2012 13:03; Act: 11.05.2012 15:02 Print

Le gendarme ennemi des motards acquitté

par Abdoulaye Penda Ndiaye - Le policier qui avait recouru contre sa condamnation pour violation des devoirs en cas d'accident et tentative de dérobade a eu gain de cause.

Une faute?

Une victoire de plus pour un des deux gendarmes vaudois ayant pris part à une bagarre contre des motards dans un bar d'Yverdon, en septembre 2009. Acquitté par le Tribunal d'Yverdon pour mise en danger de la vie d'autrui, le policier de 41 ans avait recouru contre sa condamnation pour violation des devoirs en cas d'accident et tentative de dérobade aux mesures visant à déterminer l'incapacité de conduire.

La Cour d'appel pénale du Tribunal cantonal vaudois lui a donné raison, vendredi. «Les éléments objectifs ne sont pas réunis pour dire qu'il y a eu accident», a tranché le Tribunal cantonal vaudois. La Cour s'est ainsi alignée sur les mêmes positions que le ministère public et la défense.
«Des motards déchainés se sont attaqués à la voiture de mon client par des coups de poing, de pied et de matraque. Comment peut-on lui reprocher de ne pas avoir attendu un constat alors qu'il est attaqué?» a brillamment défendu Me Christian Favre.

Après le verdict, il a fait part du soulagement du gendarme vaudois. «Il a beaucoup souffert de cette longue procédure, qui a commencé en 2009», a poursuivi l'avocat lausannois.
Le gendarme qui avait été acquitté par le Tribunal d'Yverdon dans le cadre de cette affaire était présent au Palais de justice de l'Hermitage pour soutenir son collègue.