Prix de Lausanne

06 février 2011 19:38; Act: 06.02.2011 19:55 Print

Le jury récompense sept jeunes espoirs

Le 39e Prix de Lausanne s'est achevé dimanche. Sept jeunes danseurs ont été récompensés.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Au terme du 39e Prix de Lausanne, sept jeunes danseurs ont obtenu une bourse d'étude dans l'une des écoles ou compagnies partenaires. L'Américain Derrin Watters a raflé en plus le prix d'interprétation contemporaine. Chacun d'eux a aussi reçu un chèque de 16'000 francs.

Le jury a dû départager vingt finalistes dimanche. Les bourses en jeu ont été attribuées à la Brésilienne Mayara Magri, au Coréen Sung Woo Han, au Chinois Zhang Zhiyao, à la Canadienne Patricia Zhou, au Japonais Shizuru Kato, à l'Américain Derrin Watters et à la Japonaise Yuko Horisawa. Le prix du meilleur Suisse salue de 2000 francs le talent de Benoît Favre.

Pas moins de 205 jeunes âgés de 15 à 18 ans ont postulé à ce concours international en automne dernier, ont rappelé dimanche soir les organisateurs. Finalement, 74 interprètes ont pris part au marathon des éliminatoires la semaine passée.

Hommage au fondateur

Cette 39e édition a été dédiée à Philippe Braunschweig, fondateur du Prix, décédé en avril dernier à 82 ans. Pour lui rendre hommage, le chorégraphe et directeur du ballet de Hamburg John Neumeier a fait le voyage depuis Moscou pour exprimer au public l'admiration et l'amitié qu'il portait à cet homme exceptionnel.

Mécène, Philippe Braunschweig était pour beaucoup dans la venue de Maurice Béjart à Lausanne. En 1987, il avait contacté les autorités lausannoises lorsqu'il avait appris que le chorégraphe voulait quitter Bruxelles. Il sera le premier président de la Fondation Ballet Béjart.

Après avoir développé le Prix de Lausanne, Philippe Braunschweig s'était investi dans la reconversion des danseurs. L'ancien industriel avait constaté que les danseurs étaient trop souvent livrés à eux-mêmes quand venait le temps de quitter la scène.

Des «master classes»

Le concours s'est forgé une grande réputation depuis sa création en 1973. Plusieurs futures étoiles l'ont remporté, dont Carlos Acosta, Laetitia Pujol et Michel Gascard.

La manifestation s'est enrichie cette année d'un nouveau projet: dès le mois de mai, des lauréats du Prix de Lausanne au sommet de leur carrière donneront des «master classes» sur les cinq continents. Une première série de cours est prévue à Zurich, Amsterdam, New York, Sao Paulo, Cape Town, Sidney et Tokyo.

(ats)