Vaud

12 février 2019 15:40; Act: 12.02.2019 15:42 Print

Le mudac passe entre les mains du canton

Le futur Quartier des Arts lausannois veut simplifier sa gouvernance. Le Musée de design et d'arts appliqués contemporains (mudac) passera de la ville au canton.

storybild

Dans le détail, la ville baissera peu à peu sa subvention de 2,1 millions de francs qui sera reprise entièrement par le canton. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

A huit mois de l'ouverture du Musée cantonal des Beaux-Arts (mcb-a), le canton de Vaud et la ville de Lausanne proposent une série de changements pour la gouvernance de Plateforme 10, futur Quartier des Arts lausannois. Des évolutions cohérentes, ont insisté mardi les conseillers d'Etat Cesla Amarelle et Pascal Broulis ainsi que le syndic de Lausanne Grégoire Junod.

Première annonce: le Musée de design et d'arts appliqués contemporains (mudac), une entité communale, sera transféré à l'Etat de Vaud. «Cette reprise s'inscrit dans une certaine logique», a relevé Grégoire Junod, rappelant que les deux autres musées de Plateforme 10 sont cantonaux, le mcb-a et l'Elysée (photographie).

Progressivement

Sous réserve de l'approbation du Grand Conseil - qui sera saisi du dossier cet automne -, ce transfert se fera progressivement de 2021 à 2025. Dans le détail, la ville baissera peu à peu sa subvention de 2,1 millions de francs qui sera reprise entièrement par le canton.

En échange, la commune reprendra à sa charge une partie de la subvention cantonale (1,4 million) à l'Orchestre de Chambre de Lausanne (OCL). Restent 700'000 francs annuels que la ville réinjectera dans sa politique culturelle.

Deux conditions

Lausanne a mis deux conditions à cette bascule financière: «qu'elle soit porteuse d'avenir pour le mudac» et «qu'elle bénéficie à la scène culturelle dans son ensemble», a dit M. Junod. «La ville est attachée au mudac mais il fallait sortir des guerres de chapelle. Ce qui compte, c'est de donner les moyens à une institution de se développer», a-t-il ajouté.

Une seule fondation

Deuxième proposition, qui sera aussi soumise cet automne au Grand Conseil: une unique fondation - et non trois comme cela était initialement prévu - chapeautera les trois musées. Cette Fondation Plateforme 10 sera formée d'un directeur général et d'un «Conseil de direction qui comprendra notamment les directeurs des trois musées. Cette décision préserve l'identité forte des trois musées tout en optimisant les partages», a expliqué Cesla Amarelle. La direction artistique pure des trois musées restera du domaine de leur directeur.

Culture et gestion

Mais les musées mettront en commun plusieurs services dans les domaines de l'administration, de la sécurité et de l'accueil. «On a besoin d'avoir une seule porte d'entrée», a ajouté Pascal Broulis qui parle d'une «simplification des structures». Le profil du futur directeur général n'est pas encore défini. Il devra allier compétences culturelles et capacités de manager. «Ce ne sera pas qu'un grand concierge. C'est quelqu'un qui devra aussi avoir une autorité artistique», a relevé Cesla Amarelle. Il lui reviendra de programmer des activités artistiques sur le site de Plateforme 10, en dehors des activités proprement dites des musées.

Mobilier extérieur

Enfin, Plateforme 10 a annoncé mardi que le bureau bâlois INCH Furniture a remporté le concours pour le mobilier urbain du site. Ce bureau a notamment imaginé des bancs circulaires, en béton et bois. Ils seront disséminés entre les arcades et le mcb-a. Le même bureau a imaginé des luminaires en forme de mâts et des poubelles.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • marcValais le 12.02.2019 16:23 Report dénoncer ce commentaire

    Euuuuh Incroyable

    Franchement on s'en fou et sa change quoi que ça passe de la ville au canton, si ce n'est une bon gros gueuleton à midi pour Cesla et consort . Cette équipe n'en loupe pas une de se caler la pense au frais du contribuable. Commence a en avoir marrrrre de cette gauche Caviar

  • Paul Émique le 12.02.2019 16:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quoi ?

    On va augmenter le financement de nouvelles conneries avec mes impôts ! Faites passer ça devant le peuple !

  • Achilles le 12.02.2019 16:49 Report dénoncer ce commentaire

    Une honte!

    Des millions pour la culture, qui ne profite qu'à une minime partie de privilégiés, alors que les retraités et bien d'autres personnes vivent éà la limite de la pauvreté

Les derniers commentaires

  • Pierre M., Genève le 13.02.2019 17:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Grand Argenté

    Joli tour de passe-passe !!!

  • Etienne le 12.02.2019 20:04 Report dénoncer ce commentaire

    la belle embrouille

    Notre argentier à des sous pour des conneries. Mais pour s'occuper des routes il est pingre.

  • Piou Piou militaire chinois le 12.02.2019 19:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un proverbe cuong

    Une hirondelle ne fait pas le rouleau de printemps.

  • STOP-13 le 12.02.2019 17:55 Report dénoncer ce commentaire

    Vaudois il est temps de réagir

    Mais où va le canton de Vaud. Lausanne plus de 2 milliards de dette, un budget de fonctionnement régulièrement dans le rouge ce malgré que les taux des prêts nont jamais été aussi bas et environ plus de 40% d'habitants qui ne paient pas d'impôt !!!! Le canton de Vaud l'un des plus percepteurs de Suisse ne cesse de transférer ses charges sur les communes et contribue avec sa mégalomanie dépensière à les enfoncer.......... Bref, citoyens vaudois, il ne vous reste plus beaucoup de solutions pour vous en sortir : vous expatrier dans un autre canton ou à l'étranger ou continuer à survivre en attendant de pouvoir bénéficier des aides sociale ou virer tous ces politiciens incapables mais là je suis en plein rêve. Le canton de Vaud continue a être géré à lancienne aucune mesure significative pouvant apporter des économies na été vraiment réalisée (fusion des communes, renforcement des agglomérations, se recentrer sur les tâches vitales, etc ). Une fois de plus certains auront sacrifié la qualité de vie des vaudois sur lautel de la démesure de certains projets et dune démographie quantitative.

    • Pensif12 le 12.02.2019 18:42 Report dénoncer ce commentaire

      Adieu cher Stop - 13

      Avez-vous pris la peine de lire l'article ?

  • Achilles le 12.02.2019 16:49 Report dénoncer ce commentaire

    Une honte!

    Des millions pour la culture, qui ne profite qu'à une minime partie de privilégiés, alors que les retraités et bien d'autres personnes vivent éà la limite de la pauvreté