Matériel de vote incomplet

25 février 2020 19:32; Act: 26.02.2020 06:10 Print

Le nombre de cas bien plus élevé qu'estimé au départ

par Yannick Weber - Les recours contre l'élection de la PLR Christelle Luisier au gouvernement vaudois ont été rejetés. Mais le Canton a été critiqué pour sa gestion du dossier.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

Avant l'élection complémentaire du 9 février, la Division des droits politiques du canton de Vaud n'avait pas bougé d'un iota: l'estimation s'était fixée à environ 150 enveloppes de vote incomplètes envoyées aux électeurs. Plusieurs citoyens avaient constaté n'avoir reçu que les bulletins pour les objets fédéraux, et non ceux pour l'élection vaudoise.

Mardi, les députés du Grand Conseil ont rejeté les recours qui avaient été déposés, car le nombre de citoyens concernés ne permettait en aucun cas de remettre en question le résultat final. Mais ils en ont profité pour en savoir plus... et pour critiquer sévèrement le Canton. «Les conclusions du rapport du Bureau du Grand Conseil sont édifiantes. Le dossier a été traité avec un mépris et une suffisance affligeantes», a par exemple déclaré Jérôme Christen (Vaud Libre). «Il y a eu un dysfonctionnement important et la réaction n'a pas été bonne», a renchéri Hadrien Buclin (Ensemble à Gauche).

Nombre de cas sous-estimé

Outre la communication de l'Etat jugée défaillante une fois le problème identifié (aucun communiqué de presse, aucune excuse), c'est aussi la sous-estimation du nombre de cas qui a fait jaser. Le lendemain du vote, l'Etat a fait le tour des communes pour répertorier le nombre de signalements de matériel incomplet. Résultat: 326 électeurs se sont annoncés. Compte tenu du taux de participation (31,8%), Hadrien Buclin a émis une «estimation prudente» à environ 1000 envois non conformes, au lieu des 150 reconnus par les autorités au préalable. Pire que ça, sur les 326 électeurs, 140 avaient déjà renvoyé leur enveloppe avec les objets fédéraux. Comme l'expliquait le Canton, il ne leur a plus été possible par la suite de recevoir de nouveau matériel.

«Le Conseil d'Etat présente ses plus plates excuses», a exprimé Béatrice Métraux, admettant que la communication aurait pu être plus proactive. Elle a également déclaré que les processus techniques seront revus pour les scrutins suivants. Par contre, elle a rappelé que le Service en charge de l'élection avait contacté toutes les communes dès que les premiers cas ont été signalés pour expliquer la marche à suivre pour les électeurs.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Fidolph le 25.02.2020 19:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Victime

    Bien,si je travaille comme cela mon job je peux lui dire adieu !

  • CFH le 25.02.2020 19:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quel bel exemple

    "La communication aurait pu être plus proactive...." mais ils se fichent ouvertement du peuple,nous envoient sur les roses si nous osons émettre une objection ( dans ce cas un gave problème constitutionnel, empêchant le peuple de voter) puis finalement s'excuse à demi-mot...

  • Newjem le 25.02.2020 19:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Informez !

    La moindre des choses aurait ete de mieux informer du probleme ! J'en avais pas entendu parler !

Les derniers commentaires

  • Prudent le 26.02.2020 20:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au bureau

    Si vous n'avez pas reçu le bulletin, vous auriez aussi pu aller voter au local de vote le dimanche matin ! Ils ont des piles de bulletins pour le cas où; dans ma commune de 7000hab il n'y a parfois qu'un seul votant qui se déplace!

  • FanF le 26.02.2020 13:59 Report dénoncer ce commentaire

    Conseil vaudois en mode pourri

    Le canton de Vaud ressemble de plus en plus à une dictature qui impose une politique au peuple et qui change son fusil d'épaule dès qu'ils sont en perte de vitesse, ils n'on plus d'identité politique, se sont de véritables caméléons qui surf sur la ligne rouge qui a déborder sur l'illégalité.

  • PETER Marc-Olivier le 26.02.2020 13:57 Report dénoncer ce commentaire

    Une loi doit être une loi juste !

    Tout citoyen suisse, homme ou femme, âgé de 18 ans révolus, inscrit au rôle des électeurs et pourvu du matériel officiel, a le droit de participer aux scrutins. La qualité d'électeur en matière fédérale et cantonale est régie par la loi fédérale sur les droits politiques (LPD 161.1): Art. 11 al. 3:"Les électeurs reçoivent, au plus tôt quatre semaines avant le jour de la votation mais au plus tard trois semaines avant cette date, les documents qui, au regard du droit cantonal, leur permettent dexprimer valablement leur vote"! Le Conseil fédéral va-t-il se prononcer selon l'Art. 15 al. 1 (LPD)?

  • Gyslene le 26.02.2020 11:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Houps

    Si c est comme chez moi ou j ai eu 2 bulletins identiques il est certain que ça manque quelque part ,l ayant fait remarqué ,la réponse ,ho ça peut arriver

  • HEL-13 le 26.02.2020 11:22 Report dénoncer ce commentaire

    La démocratie doit être défendue

    Je fais partie de ceux qui n'ont pas reçu le matériel en question. Si on est respectueux de la démocratie quelque soit les résultats issus de la votation ce votre devrait être purement et simplement annulé.