Vaud

02 mai 2017 11:17; Act: 03.05.2017 14:54 Print

Le policier gardait pour lui l'argent des amendes

Un agent n'a pas reversé les sous de certaines prunes encaissées cash à la caisse de la police. Il plaide l'inadvertance et n'est pas poursuivi.

storybild

(Photo: Keystone/Laurent Gillieron)

Sur ce sujet
Une faute?

Les faits remontent à 2015: un agent de la Police Région Morges a encaissé des amendes d'ordre et n'en a pas versé le montant dans la caisse de la police, relate mardi «24 heures». Dénoncé par sa hiérarchie, il a expliqué que ses actes n'étaient pas volontaires, tout en avouant avoir dépensé l'argent qu'il avait gardé dans son porte-monnaie. Il a ensuite demandé à son commandant une facture afin de rembourser les montants perçus, soit la très modique somme de 240 francs.

Malgré le retrait de la plainte pénale de la police, le Ministère public a mené une enquête pour abus de confiance. Il n'a pas pu prouver que l'agent avait agi intentionnellement et a prononcé un non-lieu. Le procureur considère que si les motifs du policier étaient malhonnêtes, il aurait sans doute continué à encaisser de l'argent et les sommes en question auraient été largement plus élevées.

Le même agent avait déjà été l'objet d'une plainte de la part d'un automobiliste qui considérait avoir été accusé à tort de téléphoner au volant. Le conducteur n'était autre que le concubin de l'ancienne compagne du policier, selon «24 heures». Dans cette affaire également, l'agent a finalement été reconnu non coupable. Il devra en revanche s'acquitter de 2200 francs de frais de justice. La même somme sera aussi à la charge de l'Etat.

(ywe)