Course-poursuite fatale

18 avril 2010 18:01; Act: 19.04.2010 09:29 Print

Le policier vaudois a été auditionné

par Joël Burri - Un gendarme a fait usage de son arme pour stopper un véhicule volé qui tentait de forcer un barrage. Touché, le passager est mort.

Voir le diaporama en grand »
29.04 Le policier auteur du tir fatal dans le tunnel de Sévaz (FR) en 2010 a été acquitté en appel par le Tribunal cantonal fribourgeois. La Cour confirme qu'il était en situation de légitime défense. 25.08.2015 En appel, l'un des voleurs de voitures lyonnais a obtenu un sursis partiel, mardi. Sa peine est passée de deux ans à huit mois. Par contre, le Tribunal cantonal fribourgeois confirme les trois ans de prison ferme pour son complice. Une course-poursuite s'était terminée avec un tir mortel de police dans le tunnel de Sévaz, en avril 2010. 06.10.2014 Le procès sur le tir fatal sur l'A1 dans le tunnel de Sévaz (FR) a débuté lundi devant le Tribunal pénal de la Broye. Le frère du défunt à son arrivée au tribunal. Un dispositif de sécurité renforcé a été mis en place à l'extérieur (fouilles) et à l'intérieur du Tribunal. Un paravent sépare les policiers et leurs avocats du reste de la salle. 30.08.2013 Les voleurs de voiture impliqués dans le drame de l'A1 survenu en 2010 écopent respectivement de 3 ans et 2 ans ferme. 27.08 «La mort de mon frère m'a fait mûrir. Il est mort pour des conneries. J'ai beaucoup avancé et changé. Je travaille maintenant dans le bar familial et collabore avec une association d'entraide. Je n'ai plus de mauvaises fréquentations.» Daniel, 22 ans, comparaît avec un de ses complices, Yunus, devant le tribunal de Morat siégeant à Fribourg. Yunus (au premier plan) à son arrivée au tribunal, le 27.08. Poursuivi par des policiers, un voleur français s'était enfui à pied. Son frère jumeau, passager d'une autre voiture volée, sera abattu par la police. Une des voitures abandonnés avant la sortie de Payerne. C'est dans ce tunnel que s'est produit le drame. Lors de la conférence de presse, le juge d'instruction Olivier Thormann (à droite) a annoncé qu'il allait auditionner le policier.

C'est dans ce tunnel qu'a eu lieu le drame.

Une faute?

Dans la nuit de samedi à dimanche, à 2h06, la police cantonale bernoise avisait les polices fribourgeoises et vaudoises que trois véhicules haut de gamme venaient d’être volés dans un garage de Lyss (BE). Dès lors, un dispositif de surveillance a été mis en place sur l’autoroute A1 entre Kerzers et Estavayer-le-Lac.

A 02h56, les trois véhicules volés ont été repérés par la police cantonale Fribourg sur l’A1. Les véhicules circulant à très vive allure en direction de Lausanne, les patrouilles de polices fribourgeoises et vaudoises se sont relayées pour garder le contact avec les voleurs.

Se sachant poursuivis, les conducteurs des deux premières voitures volées ont alors abandonné les véhicules sur le bas côté de l’autoroute peu avant la sortie Payerne pour prendre la fuite à travers champs.

Le troisième véhicule a été arrêté par un barrage routier mis en place par la police cantonale vaudoise dans le tunnel de Sévaz, juste avant l’aire de repos de la Rose de la Broye. Alors que le véhicule s’approchait à vive allure du barrage routier, un policier vaudois a tiré plusieurs coups de feu dans sa direction. Grièvement blessé, le passager de la voiture est décédé sur les lieux malgré les soins prodigués. Le conducteur a été interpelé et mis en garde-à-vue.

La victime est un jeune Français, domicilié en France et âgé de 20 ans. Le feu ayant été ouvert sur territoire fribourgois, c’est à la justice de ce canton de mener l’enquête sur cette mort. Le policier est expérimenté, il a été entendu dimanche soir en tant que prévenu par le juge d’instruction Olivier Thormann. Il pouvait être assisté d’un avocat. Il devait être prévenu d’homicide, éventuellement d’homicide par négligence. La justice devra en particulier éclaircir les circonstances exactes de l’incident pour déterminer si l’usage de l’arme était justifié.

Les commentaires les plus populaires

  • guillaume le 21.04.2010 07:36 Report dénoncer ce commentaire

    C'est fou

    tout d'en coup le voleur fuillard devient victime ..incroyable j'hallucine.Pauvre justice .

  • Pierre Payerne le 20.04.2010 14:10 Report dénoncer ce commentaire

    Ce qui est dingue

    Une honte ! Dans tous les journaux, nouvelles etc... on parle sur 90% de l' article que du policier (homicide etc..) de l'autre côté le présumè voleur, la victime ... Celui qui a conduit, il est où, déjà libéré ??? C'est l'exemple frappant comment notre systeme juridique fonctionne. Le pauvre criminel, le méchant policier !!! Où sommes-nous ??

  • KerGerAllin.com le 21.04.2010 08:41 Report dénoncer ce commentaire

    Je crois rêver!

    "Occupons-nous du coup de feu, ensuite des voleurs" dit le juge. C'est quoi ce foutage de gueule?? C'est le monde à l'envers!! Soutien total à nos policiers contre cette racaille de M**** qui doit comprendre les risques qu'ils prennent! Le résultat est malheureux, mais de toute façon on est trop sur cette terre =)

Les derniers commentaires

  • Vincent le 28.04.2010 15:49 Report dénoncer ce commentaire

    Merci

    J'en profite pour dire merci au 20 minutes qui nous permet de s'exprimer contrairement à notre LASSANT " LE MATIN" qui supprime facilement les messages qui ne sont pas assez dans leur idées... (pas assez gauchistes...)

  • nussbaum.brigitte le 28.04.2010 11:06 Report dénoncer ce commentaire

    au policier qui a fait son travail

    Dur métier, oû les délinquants ont plus de droit qu'un policier qui a fait son boulot. tout mon soutien à ce gendarme et sa famille, ainsi qu'a ses collègues. les gendarmes ne peuvent même plus faire leur métiers. Mais ou va-t-on ?

    • Nanou le 28.04.2010 13:24 Report dénoncer ce commentaire

      Police partout , Justice nul part

      Moi, je vous demande: où va-t-on, tuer un jeune garcon, il était encore très jeune, cela arrive de faire des erreurs dans la jeunesse, il avait une grande vie devant lui. Plutôt donner de soutien à la famille du jeune garçon qui est mort. Tu ne voudrais jamais être dans un état comme cela. Oui, je comprends, il a fait son travail, il a tiré 1 fois.

    • Vincent le 28.04.2010 15:42 Report dénoncer ce commentaire

      C'est pourtant simple...

      A choisir entre la mort d'un voyou et celle d'un agent qui fait son travail, je pense que le choix se fait rapidement. Bien que l'on aimerait aucun mort, à choisir il est clair que le voyou nous manquera moins.

    • Vincent le 28.04.2010 17:02 Report dénoncer ce commentaire

      Et alors...

      Tuer un jeune garçon?! Pourquoi s'il avait été plus âgé le problème aurait été différent? Ce qui est flagrant, c'est que la grande délinquance est toujours plus jeune, effectivement...

  • Caroline Ceriani le 28.04.2010 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    Compassion

    De tout coeur avec la famille de la victime et de tout coeur avec le policier. Il n'a fait que son travail et se retrouve accusé. Si on condamne le policier pour son acte ou ira la police ? Plus aucun policier n'osera dégainer et les délinquants auront la belle part. Félicitation Monsieur pour votre courage dans votre travail pour notre sécurité et celle de nos enfants..

  • Sam le 24.04.2010 00:53 Report dénoncer ce commentaire

    Bien triste...

    Ma sympathie à la famille de la victime, et mes pensées pour le gendarme. Une situation perdant-perdant de plus, qui au passage agite les bas du front qui réclament des permis de tuer et mettent la faute sur Schengen, tout comme les bisounours qui nient aveuglement les problèmes. Enfin, ça fera plaisir à ceux qui justement souhaitent cette polarisation.

  • Jean le 23.04.2010 17:03 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Bravo à cet agent pour son travail difficile, très critiqué par les médias et une partie de la population. La police doit avoir en 2010 plus de libérté enver ce genre de délinquant.