En tournée en Suisse

25 janvier 2011 16:04; Act: 26.01.2011 08:46 Print

Le spectacle de Dieudonné ne sera pas censuré

L'artiste controversé se produira ce printemps dans une salle appartenant à la commune de Nyon. Une venue qui ne pose «pas de problème» aux autorités de la ville dirigée par Daniel Rossellat.

storybild

L'artiste français se produira les 26 et 27 avril à Nyon avec l'accord des autorités communales.

Sur ce sujet
Une faute?

Dieudonné jouera les mardi 26 et mercredi 27 avril au Théâtre de Marens (anciennement Aula de Nyon-Marens). Son agent explique que l'humoriste français y présentera un nouveau spectacle dont le terme sera la liberté d'expression.

Il s'agira de ses premières dates en Suisse depuis l'annonce, en décembre 2010, de sa victoire au Tribunal fédéral contre les autorités genevoises. Celles-ci lui avaient interdit de se produire dans une de ses salles.

«Le censurer aurait été malvenu»

Le Théâtre de Marens a une capacité de 462 places et il a été loué pour 900 francs par jour, a confirmé la municipalité à «20 minutes». «J'ai été informée hier soir (lundi 24 janvier) de la venue de cette personne à Nyon. J'en ai discuté avec des personnes de mon entourage dont le syndic Daniel Rossellat. Nous avons estimé que le fait qu'il se produise au Théâtre de Marens ne posait pas de problème» explique Monique Boss, municipale en charge du dicastère de la culture.

«On a aussi estimé que le censurer serait malvenu. Ce serait une façon de lui faire de la pub. Et puis, il me semble que les propos racistes et xénophobes que Dieudonné a pu tenir, il les a toujours fait hors scène», précise l'élue socialiste.

La chèvre «Biquette» pour succéder à Nicolas Sarkozy?

Par ailleurs, Dieudonné a indiqué la semaine dernière qu'il comptait soutenir la candidature d'une chèvre lors de l'élection présidentielle de 2012. Dieudonné s'est déclaré confiant dans les chances de son candidat «Biquette» à l'emporter et de succéder à Nicolas Sarkozy.

Le nouveau parti politique «Mouvement vers Rien» doit encore vérifier qu’une telle candidature, celle d'une «chèvre française», est légale, a précisé l'humoriste. Si tel ne devais pas être le cas, un berger pourrait alors se présenter aux côtés de «Biquette», un rôle que Dieudonné ou un autre pourrait incarner.

«Candidat malheureux aux élections européennes de 2009, aux côtés de l'écrivain Alain Soral et le militant associatif Yahia Gouasmi, l'humoriste affirme avoir renoncé à la lutte antisioniste pour se concentrer sur ce qu'il «sait faire de mieux»: le rire», a rapporté le site Lepoint.fr.

Dieudonné et la présidentielle 2012



(gco)